SFR-Numericable : 445 000 clients mobiles perdus en un seul trimestre !

Maj. le 11 octobre 2019 à 2 h 36 min

Rien ne va plus pour SFR-Numericable. Alors que l’opérateur semble dans la tourmente depuis des mois maintenant (certains diront des années), il vient d’essuyer un nouveau revers avec des chiffres catastrophiques pour le premier trimestre 2015. L’opérateur a en effet perdu presque un demi-million de clients en un seul trimestre !

sfr numericable demi million clients perdus

Le premier trimestre écoulé, la salve des résultats arrive. Après Orange, c’est au tour du groupe SFR-Numericable d’annoncer ses premiers chiffres depuis le rachat du l’opérateur au carré rouge par Numericable. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est une véritable catastrophe.

Sur le fixe, SFR-Numericable annonce une perte de 57 000 abonnés en trois mois passant de 6,577 millions d’abonnés au 31 décembre 2014 à 6,520 millions au 31 Mars 2015. Au dernier trimestre 2014, l’opérateur avait déjà enregistré une perte de 319 000 clients !  Notons que l’offre très haut débit a séduit (+48 000 abonnés) et rattrape la perte impressionnante de clients ADSL (-105 000).

Du côté du mobile, le constat est encore plus alarmant. Sur le seul premier trimestre, SFR-Numericable a perdu pas moins de 445 000 clients mobile, dont 422 000 sont des particuliers. Les cartes prépayées ne fonctionnent plus (-278 000 clients perdus) et les forfaits ne parviennent pas à convaincre (-144 000 clients perdus).

Les raisons d’un tel fiasco ? Elles sont plutôt claires. SFR-Numericable a multiplié les annonces décevantes. D’abord, ses nouveaux forfaits Carré sont loin d’être compétitifs face aux concurrents que sont Orange et Bouygues Telecom. Les tarifs sont plus élevés et l’opérateur est en retard sur la 4G.

Sur le terrain des forfaits dits « low-cost », SFR-Numericable a là aussi fait un incroyable faux pas en proposant ses nouveaux forfaits RED à des tarifs revus à la hausse. Une stratégie difficile à comprendre à l’heure où les clients recherchent avant tout un prix attractif, en témoigne le succès de Free Mobile.

Malgré toutes ces fausses notes, la stratégie mise en place par Patrick Drahi semble payer sur le plan financier puisque, si l’on ne compte par les 684 millions d’euros de Vivendi suite aux accords signés récemment, SFR-Numericable dégage un bénéfice de 132 millions d’euros. L’année dernière à cette date, ils s’élevaient à 35 millions d’euros seulement.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RED by SFR ne propose plus qu’un seul forfait mobile

RED by SFR ne propose désormais plus qu’un seul forfait mobile. Disponible à partir de 10€ par mois, l’offre est entièrement modulable en fonction de vos besoins et de vos habitudes. Il est ainsi possible d’augmenter le volume de votre…

SFR lance enfin la 4G+ à 1 Gbit/s

SFR annonce le lancement de la 4G+ à 1 Gbit/s, comme l’opérateur l’avait promis. Pour l’heure, ces débits ne sont accessibles qu’à Nantes, mais une dizaine d’agglomérations seront couvertes d’ici la fin de l’année. Cette « 5G avant la 5G » permet…

SFR accuse Free d’avoir retardé le développement des réseaux en France

SFR estime que l’arrivée de Free a retardé le déploiement des infrastructures réseau en France. Avec ses prix cassés, le trublion des télécoms aurait indirectement réduit les capacités d’investissement de tous les opérateurs français, notamment dans le domaine de la fibre optique. Un avis partagé…

SFR a gagné 205 000 abonnés au cours du premier trimestre 2019

SFR a séduit 205 000 nouveaux abonnés au cours du premier trimestre de l’année. L’opérateur au carré rouge doit surtout cette impressionnante croissance de son parc de clients à ses offres à prix cassé. Malgré des recrutements en hausse, SFR annonce…

SFR représente près de 50% des plaintes de clients en 2018

SFR est concerné par 47,6% des plaintes de clients en 2018, révèle le 15ème Observatoire des plaintes et insatisfactions dans le secteur des télécommunications de l’AFUTT. Sans surprise, l’opérateur au carré rouge s’impose une nouvelle fois comme le champion des plaintes…