SFR-Numericable déçoit sur la fibre optique, « on ne peut accorder aucun crédit à cet opérateur »

Maj. le 10 août 2018 à 18 h 37 min

SFR-Numéricable ne tient pas ses engagements et après la colère, les élus sont tout simplement déçus. Alors que le groupe s’était engagé à connecter un certain nombre de communes en fibre optique autour de plusieurs métropoles, il se trouve que ceux-ci n’ont pas été respectés. C’est le cas par exemple dans la métropole lilloise. Un élu affirme qu’on « ne peut plus accorder le moindre crédit à cet opérateur ».

sfr numericable decoit elus lille

Alors que les opérateurs ont démarré une course sur le déploiement de la fibre pour se distinguer les uns des autres, SFR-Numericable ne semble pour sa part très impliqué. Le fournisseur d’accès à internet s’était en effet engagé à développer la fibre optique dans les communes entourant de grande métropoles comme à Lille par exemple. Mais finalement, les objectifs ne sont absolument pas atteints, ce qui a tendance à désespérer les élus.

Ainsi, selon Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille (MEL) le groupe de Patrick Drahi s’était engagé à raccorder en fibre optique 70 des 85 communes de Lille Métropole. Parmi eux, 24 villages prioritaires devaient être raccordés rapidement.

Problème : SFR-Numericable n’a équipé que « 5 des 70 communes ». On est bien loin des objectifs que s’était engagé à respecter le FAI. Pour Damien Castelain « la confiance est brisée. On ne peut plus accorder le moindre crédit à cet opérateur ».

Une déception qui peut aisément se comprendre. SFR-Numericable s’était engagé dans un projet de convention avec la communauté de Lille, puis en a proposé un deuxième dans lequel il ne s’engageait à couvrir que 13 communes « effaçant d’un revers ces deux années perdues ». Pour les élus c’en est trop, ils décident alors de s’en remettre à un autre acteur du marché.

Et c’est Orange qui a été appelé à la rescousse pour mener à bien ce chantier qui devient urgent maintenant. L’opérateur historique aura la lourde tâche de trouver une solution rapidement. Le président de la MEL explique que « l’assemblée communautaire a lancé une procédure de constat de carnet et s’en remet à Orange pour déployer un plan B ».

Dans tous les cas de figure, cette histoire n’arrangera pas l’image du groupe SFR-Numericable qui ne cesse de s’égratigner depuis que Patrick Drahi a pris les rennes de l’opérateur. La nouvelle politique de l’opérateur un vrai enfer et la qualité de service semble avoir grandement diminué.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR (Altice) dément vouloir vendre BFM Business

Mise à jour du 5 octobre 2018 : SFR (Altice) a rapidement démenti les rumeurs dans un communiqué de presse. Le groupe précise que la rumeur de la vente de BFM Business a « fait l’objet d’un démenti ».  SFR (Altice) envisage…