SFR et Bouygues Telecom prêts à partager leurs réseaux

Maj. le 23 mars 2015 à 9 h 09 min

Dans les clous depuis plusieurs mois, la mutualisation des réseaux SFR et Bouygues Telecom devrait bien avoir lieu dans les prochains jours. Selon les informations des Echos, les conseils d’administration des deux opérateurs télécoms vont se réunir ce vendredi 31 janvier 2014 pour finaliser le projet. Si un accord définitif est trouvé, ils pourront alors commencer à démonter des antennes pour construire un réseau unique.

Prévue depuis juillet et sensée aboutir fin 2013, la mutualisation a finalement pris du retard compte tenu de la complexité du projet, entre problèmes techniques et financiers. L’accord, auquel Free a un temps souhaité participer, permettra aux deux opérateurs de réaliser des économies non négligeables, a fortiori dans un secteur aussi concurrentiel que les télécoms où la guerre des prix fait rage.

bouygues SFR

Une plus large couverture du territoire

Afin de mettre en place leur partenariat, SFR et Bouygues Telecom vont créer une structure légère sous forme de coentreprise, qui leur permettra d’exploiter en commun une partie de leurs antennes. Une mutualisation qui offrira la possibilité aux deux opérateurs de couvrir une plus large partie du territoire français, mais qui n’inclura pas le coeur des grandes villes.

L’accord prévoit donc des travaux d’installation de nouvelles infrastructures et la rationalisation d’anciens équipements pour lesquels SFR et Bouygues Telecom vont lancer plusieurs appels d’offres. Toujours selon le quotidien économique, le fournisseur Huawei serait le mieux placé. L’entreprise chinoise, qui équipe déjà les deux opérateurs dans le Sud-Ouest, présente l’avantage d’installer des matériels dits « tout-en-un » proposants de la 2G, 3G et 4G simultanément.

Reste néanmoins à savoir si l’appel au « patriotisme économique », lancé par Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif,  aura une quelconque influence sur leur décision de privilégier ou non l’entreprise française Alcatel-Lucent, qui ne fournit actuellement que le réseau Orange.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : le réseau du futur est truffé de failles de sécurité

La 5G, le réseau du futur, est criblée de failles de sécurité, révèle une étude suisse. D’après les chercheurs, le protocole 5G AKA, censé protéger l’identité et la localisation des internautes, mis en place par la coopération 3GPP, n’est pas à la…