SFR-Bouygues Telecom : les vraies raisons du refus de Bouygues !

 

La semaine dernière le monde de la téléphonie mobile était secoué par la proposition de rachat de Bouygues Telecom par SFR-Numericable. Les abonnés et les salariés de Bouygues Telecom se sont alors inquiétés de leur sort, les premiers ne voulant pas voir la qualité de service en prendre un coup comme c’est le cas de puis le rachat de SFR par Numericable, les employés craignant évidemment de perdre leur travail.

Finalement, Bouygues Telecom a refusé l’offre et il a donné les raisons de son choix par communiqué de presse. SFR de son côté a également tenu à s’exprimer sur le sujet mais le son de cloche est différent. Aujourd’hui le site des Echos publie un article conséquent sur les coulisses de ce rachat.

Et les raisons du refus de Bouygues Telecom décrites dans cet article sont bien différentes. Selon l’enquête menée par les journalistes du journal économique, si Bouygues Telecom a refusé c’est à cause des pressions du gouvernement et des méthodes de Patrick Drahi.

sfr bouygues gouvernement drahi

La proposition de rachat de Patrick Drahi de 10 milliards d’euros était une offre à ne pas refuser. Même dans ses rêves les plus fous Martin Bouygues n’aurait pas pu en espérer autant. Les conditions du rachat restaient à préciser mais le montant en disait long sur les intentions du groupe SFR-Numericable. Mais les révélations du JDD ont accéléré les choses, et le gouvernement a fini par s’en mêler.

Les pressions du gouvernement ont pesé sur la balance

Le 21 juin, alors que le JDD révélait l’intention de SFR-Numericable de racheter Bouygues Telecom le gouvernement a commencé à prendre position. La veille, Emmanuel Macron s’était déjà entretenu avec Martin Bouygues mais le ministre de l’Economie a tout de même jugé bon de s’exprimer publiquement :

Le temps n’est pas à des rapprochements opportunistes auxquels plusieurs peuvent trouver un intérêt qui ne retrouve pas ici l’intérêt général.

On ne sait pas si Emmanuel Macron connaissait déjà les intentions de Martin Bouygues avant ces déclarations mais l’intérêt du ministre est clair : l’appel d’offres pour les nouvelles fréquences 700 MHz pourrait rapporter à l’Etat jusqu’à 2,5 milliards d’euros, mais avec trois opérateurs, les cartes auraient été rebattues.

Il n’y a jamais eu de tabou sur la consolidation. Mais le timing n’est pas le bon. On commence à peine à évaluer les conséquences du rachat de SFR par Numericable. – Entourage du ministre de l’Economie –

L’autre raison de la « crispation à Bercy sur le sujet » est le manque de recul suite à l’achat de SFR par Numericable. Alors que diverses sources parlent d’une politique devenue un véritable enfer, Emmanuel Macron souhaitait évaluer les conséquences du rachat avant d’être favorable à une autre mutation du marché. Enfin, le ministre n’aurait que moyennement apprécié de ne pas avoir été averti par Patrick Drahi de ses intentions.

Autre point important, le jour de la prise de décision du Conseil d’Administration de Bouygues Telecom à 18h, Martin Bouygues était en rendez-vous le matin à l’Elysée avec François Hollande. Si les détails de la conversation qu’ils ont eu ne sont pas connus, certains parlent de sujets épineux comme l'emploi notamment.

Si l’entourage de Martin Bouygues affirme qu’il « ne reçoit pas ses ordres de l’Elysée », avoir le soutien du gouvernement dans ses choix est un atout non négligeable. Quoi qu’il en soit, le gouvernement s’en est mêlé et cela a forcément pesé sur la balance.

Le « manque de sérieux » de Patrick Drahi a convaincu le Conseil d’Administration

Les pressions du gouvernement ne sont pas les seuls éléments à avoir pesé dans la décision finale du Conseil d’Administration. A 18h, au siège de Bouygues près des Champs-Elysées, les seize administrateurs, quelques dirigeants et Martin Bouygues discutent de la proposition de rachat.

A ce stade, ça devient sentimental. Ils ont laissé passer une occasion incroyable – Expert du secteur –

De nombreuses questions sont posées et assez rapidement la décision est prise : Bouygues ne vendra pas. Les raisons d’un choix si rapide ? « Le manque de sérieux » de Patrick Drahi ainsi que ses méthodes de management jugées trop éloignées de la philosophie de Bouygues Telecom qui se repose sur le concept de capitalisme familial.

  • Lire aussi : SFR-Numericable s’exprime sur le rejet de l’offre de rachat de Bouygues Telecom

La suite on la connaît plus ou moins à un détail près : Patrick Drahi n’a pas été averti par Bouygues Telecom de son refus, il l’a appris par la presse alors qu’il sortait d’un rendez-vous avec… Emmanuel Macron qui, en tant qu’ex-banquier d’affaires, a poussé le patron de SFR-Numericable dans ses retranchements tant il a analysé l’offre dans les détails. Selon un témoin « il y avait du répondant ».

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
orange 5g
Orange lancera la 5G dans 15 villes françaises ce 3 décembre 2020

Orange activera finalement son réseau 5G ce 3 décembre 2020. Dans un premier temps, le réseau mobile sera limité à 15 villes françaises, soit seulement 10% de la population. Après le « lancement » raté du 18 novembre, l’opérateur historique s’est engagé…

carte esim image une
eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…

sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…

free
5G : Free promet des offres généreuses au « juste prix »

Free s’apprête à dévoiler ses premières offres 5G. Après Orange, SFR et Bouygues Télécom, l’opérateur de Xavier Niel dévoilera ses forfaits dans les prochaines semaines, le jour du lancement de son réseau. Fidèle à son ADN, Free s’engage à proposer des…

orange hausse trafic internet
Orange : le trafic Internet augmente de 20% avec le reconfinement

Orange assure que le trafic Internet est en hausse de 20% depuis le reconfinement. Selon l’opérateur, le recours au télétravail, les plateformes de streaming comme Netflix et les jeux en ligne sont les principaux responsables de cette augmentation. En ce…

5g
5G : lancement aujourd’hui en France mais personne n’y a accès

Ce mercredi 18 novembre 2020, les fréquences 5G qui permettront de se connecter au réseau du futur sont finalement activées. Dans les faits, il faudra plutôt attendre le mois de décembre pour profiter de la 5G avec un smartphone compatible.  Á partir…