SFR-Bouygues Telecom : les vraies raisons du refus de Bouygues !

Maj. le 31 décembre 2018 à 16 h 01 min

La semaine dernière le monde de la téléphonie mobile était secoué par la proposition de rachat de Bouygues Telecom par SFR-Numericable. Les abonnés et les salariés de Bouygues Telecom se sont alors inquiétés de leur sort, les premiers ne voulant pas voir la qualité de service en prendre un coup comme c’est le cas de puis le rachat de SFR par Numericable, les employés craignant évidemment de perdre leur travail.

Finalement, Bouygues Telecom a refusé l’offre et il a donné les raisons de son choix par communiqué de presse. SFR de son côté a également tenu à s’exprimer sur le sujet mais le son de cloche est différent. Aujourd’hui le site des Echos publie un article conséquent sur les coulisses de ce rachat.

Et les raisons du refus de Bouygues Telecom décrites dans cet article sont bien différentes. Selon l’enquête menée par les journalistes du journal économique, si Bouygues Telecom a refusé c’est à cause des pressions du gouvernement et des méthodes de Patrick Drahi.

sfr bouygues gouvernement drahi

La proposition de rachat de Patrick Drahi de 10 milliards d’euros était une offre à ne pas refuser. Même dans ses rêves les plus fous Martin Bouygues n’aurait pas pu en espérer autant. Les conditions du rachat restaient à préciser mais le montant en disait long sur les intentions du groupe SFR-Numericable. Mais les révélations du JDD ont accéléré les choses, et le gouvernement a fini par s’en mêler.

Les pressions du gouvernement ont pesé sur la balance

Le 21 juin, alors que le JDD révélait l’intention de SFR-Numericable de racheter Bouygues Telecom le gouvernement a commencé à prendre position. La veille, Emmanuel Macron s’était déjà entretenu avec Martin Bouygues mais le ministre de l’Economie a tout de même jugé bon de s’exprimer publiquement :

Le temps n’est pas à des rapprochements opportunistes auxquels plusieurs peuvent trouver un intérêt qui ne retrouve pas ici l’intérêt général.

On ne sait pas si Emmanuel Macron connaissait déjà les intentions de Martin Bouygues avant ces déclarations mais l’intérêt du ministre est clair : l’appel d’offres pour les nouvelles fréquences 700 MHz pourrait rapporter à l’Etat jusqu’à 2,5 milliards d’euros, mais avec trois opérateurs, les cartes auraient été rebattues.

Il n’y a jamais eu de tabou sur la consolidation. Mais le timing n’est pas le bon. On commence à peine à évaluer les conséquences du rachat de SFR par Numericable. – Entourage du ministre de l’Economie –

L’autre raison de la « crispation à Bercy sur le sujet » est le manque de recul suite à l’achat de SFR par Numericable. Alors que diverses sources parlent d’une politique devenue un véritable enfer, Emmanuel Macron souhaitait évaluer les conséquences du rachat avant d’être favorable à une autre mutation du marché. Enfin, le ministre n’aurait que moyennement apprécié de ne pas avoir été averti par Patrick Drahi de ses intentions.

Autre point important, le jour de la prise de décision du Conseil d’Administration de Bouygues Telecom à 18h, Martin Bouygues était en rendez-vous le matin à l’Elysée avec François Hollande. Si les détails de la conversation qu’ils ont eu ne sont pas connus, certains parlent de sujets épineux comme l'emploi notamment.

Si l’entourage de Martin Bouygues affirme qu’il « ne reçoit pas ses ordres de l’Elysée », avoir le soutien du gouvernement dans ses choix est un atout non négligeable. Quoi qu’il en soit, le gouvernement s’en est mêlé et cela a forcément pesé sur la balance.

Le « manque de sérieux » de Patrick Drahi a convaincu le Conseil d’Administration

Les pressions du gouvernement ne sont pas les seuls éléments à avoir pesé dans la décision finale du Conseil d’Administration. A 18h, au siège de Bouygues près des Champs-Elysées, les seize administrateurs, quelques dirigeants et Martin Bouygues discutent de la proposition de rachat.

A ce stade, ça devient sentimental. Ils ont laissé passer une occasion incroyable – Expert du secteur –

De nombreuses questions sont posées et assez rapidement la décision est prise : Bouygues ne vendra pas. Les raisons d’un choix si rapide ? « Le manque de sérieux » de Patrick Drahi ainsi que ses méthodes de management jugées trop éloignées de la philosophie de Bouygues Telecom qui se repose sur le concept de capitalisme familial.

  • Lire aussi : SFR-Numericable s’exprime sur le rejet de l’offre de rachat de Bouygues Telecom

La suite on la connaît plus ou moins à un détail près : Patrick Drahi n’a pas été averti par Bouygues Telecom de son refus, il l’a appris par la presse alors qu’il sortait d’un rendez-vous avec… Emmanuel Macron qui, en tant qu’ex-banquier d’affaires, a poussé le patron de SFR-Numericable dans ses retranchements tant il a analysé l’offre dans les détails. Selon un témoin « il y avait du répondant ».

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free lancerait bientôt une nouvelle offre Freebox

Free devrait prochainement lancer une nouvelle offre Freebox. On ne sait pas encore de quoi il s’agit mais on pourrait voir débarquer un abonnement Freebox One S moins cher comme avec la Freebox Delta, sans Netflix ou d’autres services inclus….

Free et Free Mobile ont perdu 347 000 abonnés en 2018

Free et Free Mobile terminent l’année dans le rouge. Iliad, la maison mère de l’opérateur, vient de dévoiler ses résultats annuels. En 2018, le trublion des télécoms a perdu un total de 347 000 abonnés. La Freebox Delta, commercialisée bien trop tard,…

Free Mobile : attaque phishing en cours, ne répondez pas à ce SMS !

Les abonnés Free Mobile sont la cible d’une nouvelle attaque phishing, ou hameçonnage. Certains clients affirment en effet avoir reçu de fausses relances de facture par mail ou SMS. Sans surprise, les pirates cherchent à s’emparer de vos identifiants et de vos coordonnées bancaires. On vous explique…

Freebox Delta : Free annonce avoir passé le cap des 100 000 abonnés !

La Freebox Delta est parvenue à séduire plus de 100 000 abonnés en l’espace de deux mois, annonce fièrement Free. Quelques jours avant la présentation de ses résultats annuels, l’opérateur de Xavier Niel tente de rassurer les investisseurs : oui, sa box haut de gamme…

SFR augmente encore le prix de ses forfaits mobiles

SFR a une nouvelle fois décidé d’augmenter le prix de certains de ses forfaits mobiles. Des abonnés ont été prévenus que leur facture allait s’alourdir de deux euros en l’échange de 30 Go de data supplémentaires par mois. L’opérateur a déjà…

Orange facture par erreur un abonnement Netflix à des abonnés

Orange a facturé par erreur des abonnements Netflix à certains de ses abonnés. L’opérateur a parfois ajouté jusqu’à 3 abonnements dans le bouquet TV de ses clients sans leur accord. Après avoir contacté le service client d’Orange, certains sont parvenus à obtenir une remboursement. De son côté, le télécom plaide…

5G Huawei : Free, SFR et Bouygues auraient choisi leur camp

Huawei pourrait finalement déployer ses équipements 5G en France. Un article de l’Humanité reprend les déclarations d’un responsable syndical Alcatel selon lequel SFR, Free et Bouygues seraient tous en train de remplacer leurs équipements Alcatel par des équipements Huawei. Et…