SFR attaque Free Mobile au tribunal de commerce et réclame des millions d’euros !

Les relations entre les opérateurs mobiles français ont toujours été houleuses. Depuis l’arrivée de Free sur ce créneau, la guerre des mots a pris de l’ampleur jusqu’à atteindre le stade de surenchère incontrôlable. C’est dans ce contexte délétère que SFR s’est décidé à attaquer Free Mobile en justice tout en réclamant une belle somme en dommages et intérêts. De quoi mettre du beurre dans les épinards de l’opérateur rouge ?

C’est en effet pas moins de plusieurs dizaines de millions d’euros qui sont demandés en réparation du préjudice subi. Mais de quel préjudice parlons-nous ? Xavier Niel aurait-il eu la langue bien pendue ces derniers jours avec SFR ? Et bien non, rien de tout ça. Le plaignant fait allusion aux paroles prononcées lors du lancement des offres mobiles de Free en janvier 2012, offres qui ont totalement changé les usages mobiles en France.

SFR attaque Free Mobile

Le fondateur de Free avait en effet employé des mots très durs contre ces concurrents comme par exemple : « On en a ras-le-bol de se faire arnaquer avec les prix les plus élevés d’Europe ! ». Durant sa prestation, Xavier Niel n’avait pas hésité à employer un lexique varié mais de nature à dénigrer les autres opérateurs à l’image des mots « racket », « escroquerie » et autre « pigeons ».

Ce n’est pas la première fois que Free est assignée devant les tribunaux. On se souvient encore de l’affaire Bouygues Telecom qui était allé en justice pour des raisons proches et avait obtenu 20 millions d’euros de dommages. Le trublion du mobile avait été jugé coupable de dénigrement de la concurrence. Néanmoins, durant la procédure d’appel, le quatrième opérateur avait réussi à négocier une paix durable avec Bouygues afin de mettre un terme à tous les procès en cours.

SFR imiterait-il ainsi son concurrent ? Pas si sûr. La firme pourrait par exemple chercher là un coup d’éclat, une publicité inespérée alors que sa filière mobile accumule les mauvais résultats. A moins qu’il ne s’agisse là d’une contre-attaque suite à une autre plainte, de Free cette fois-ci, qui essaie de faire condamner SFR au sujet de la vente subventionnée des téléphones mobiles.

Un premier temps débouté, Free estime que le jugement en appel pourrait lui être favorable dans cette affaire. SFR pourrait dans ce cas vouloir disposer d’un moyen de pression pour faire reculer le trublion des télécommunications bien occupé ces temps-ci à tenter l’acquisition de T-Mobile aux Etats-Unis.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange mise sur Samsung pour son réseau 5G, Huawei hors course

Orange a décidé de miser sur Samsung pour ses équipements 5G. Des tests sont en cours et l’opérateur français envisage sérieusement de collaborer avec le groupe sud-coréen, qui est un acteur très faible de ce marché pour l’instant. Huawei, qui…

Fortnite : problèmes de connexion pour les abonnés Freebox

Mise à jour 16h15 : Free a fait savoir à Univers Freebox être intervenu et que les problèmes rencontrés ne devraient plus avoir lieu. L’opérateur conseille aux abonnés de redémarrer leur Freebox pour que le changement soit pris en compte….

Free et SFR champions des résiliations mobile et internet fixe

Free et SFR se font remarquer dans l’observatoire des résiliations internet et mobile 2018. Les deux opérateurs ont perdu beaucoup plus de clients que les autres l’année dernière. C’est même une catastrophe pour Free Mobile qui concentre à lui seul…

Orange nous fait rêver de 5G dans deux vidéos

La 5G ? Orange s’y prépare, avec de premières offres dès 2020. L’opérateur montre dans deux vidéos en quoi grand public comme professionnels vont bénéficier de la 5G, dans plusieurs situations. Une façon de rêver d’un monde futuriste qui deviendra…

SFR représente près de 50% des plaintes de clients en 2018

SFR est concerné par 47,6% des plaintes de clients en 2018, révèle le 15ème Observatoire des plaintes et insatisfactions dans le secteur des télécommunications de l’AFUTT. Sans surprise, l’opérateur au carré rouge s’impose une nouvelle fois comme le champion des plaintes…

Coupure de BFM et RMC : Altice-SFR veut le même accord que Free et TF1

Altice-SFR veut absolument négocier avec Free un accord de diffusion pour les chaînes BFM TV, RMC Story et RMC Découverte. Prenant pour exemple le contrat passé l’an dernier avec TF1 et M6, le groupe accuse l’opérateur de Xavier Niel de discrimination. « Free comme Orange rémunèrent…

Free va faire des annonces sur le FTTH, 4G/5G, offres B2B et Italie

Free a envoyé un carton d’invitation pour une conférence organisée « mi-avril » – la date définitive demeure inconnue – avec des annonces autour du FTTH, des réseaux mobiles 4G/5G, le « B2B » – vraisemblablement des offres pour les professionnels et les entreprises…

Free Mobile : la 4G est disponible en roaming aux États-Unis

Free Mobile continue d’activer de plus en plus largement la 4G en roaming. Il semble désormais que celle-ci soit désormais disponible aux États-Unis, où les abonnés pouvaient seulement utiliser leur enveloppe de 25 Go en 3G jusqu’ici. La situation en…

Orange refuse de payer Altice-SFR pour diffuser BFM et RMC

Comme Free, Orange refuse de devoir payer Altice-SFR pour diffuser les chaînes BFM TV, RMC Story et RMC Découverte sur ses box. Après avoir pris la défense de Free à de multiples reprises, l’opérateur historique a tenu à faire passer un message fort au groupe de Patrick…

5G : Huawei est le bienvenu en France malgré la pression des USA

Huawei peut souffler, le gouvernement français est favorable à sa présence sur le marché de la 5G sur le territoire. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat chargée des télécoms, estime que le groupe chinois est en avance sur les technologies liées au…

5G : la France renonce à couvrir 100% de la population

Le réseau 5G ne couvrira pas toute la population française. Lors d’une interview, Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé que le réseau du futur sera plutôt réservé aux entreprises et aux villes. Les particuliers…