Samsung reste numéro 1, des mails accusent Huawei d’espionnage, Google doit supprimer ce photomontage de Macron, le récap’

Samsung reste le numéro 1 mondial du marché malgré la concurrence chinoise, des mails accablants accusent Huawei d’espionnage commercial, la police demande à Google de supprimer un photomontage d’Emmanuel Macron…On fait le point sur ce que vous avez raté. 

samsung numero 1 huawei espionnage mails google supprimer photomontage macron

Trop occupé à binge-watcher les séries du catalogue Amazon Prime Video après avoir fait le tour de Netflix,  à préparer votre week-end ou à organiser une nouvelle soirée raclette, vous n’avez pas trouvé le temps de suivre l’actualité ? On vous raconte tout ça. Suivez le guide.

Samsung est resté numéro 1 mondial en 2018 malgré Huawei et une baisse des ventes

Samsung est resté le premier constructeur de smartphone dans le monde en 2018 mais ses ventes ont beaucoup baissé. En 2018, le constructeur sud-coréen a enregistré une baisse de 7,2% de ses ventes de téléphones dans le monde. Samsung a d’ailleurs annoncé une baisse de 29% de ses profits au dernier trimestre de l’année. Pour se rattraper, la firme mise tout sur le Galaxy S10, la 5G et les smartphones pliables.

Lire : Samsung reste le roi de l’industrie du smartphone, mais pour combien de temps ?

Ces mails prouvent les accusations d’espionnage à l’encontre de Huawei

La justice américaine a en sa possession une série de mails échangés en 2012 et 2013 par des employés de Huawei. On y découvre les stratégies mises en place par un cadre chinois et un employé américain pour dérober des informations techniques sur Tappy, un robot de l’opérateur T-Mobile servant à assurer le contrôle qualité des smartphones.

Lire : des preuves d’espionnage organisé par Huawei dans une série d'emails

La police exige de Google le retrait d’un photomontage d’Emmanuel Macron

L’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) demande à Google de supprimer un photomontage de Macron où le président est comparé au général Pinochet, le dictateur chilien. On y aperçoit le président français entouré du premier ministre et du ministre de l’Intérieur. Reste à savoir si Google accédera à la requête des autorités.

Lire : Google prié de supprimer une caricature photo d’Emmanuel Macron

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !