Maj. le 28 février 2017 à 10 h 31 min

Si Android reste un système d’exploitation open source, caractérisé par une politique qui prend totalement le contrepied de celle de son concurrent, Apple, ce n’est pas le cas de Samsung. Ainsi, après avoir opéré un blocage SIM régional sur le Galaxy Note 3 et tous les appareils de la marque sortis d’usine après juillet 2013, le coréen ne compte pas s’arrêter là et entend bien brider toute utilisation d’accessoires non Samsung sur les appareils de la marque.

Afin de mener à bien cette mission, le coréen devrait ainsi doter ses futurs smartphones et tablette d’une puce qui les rendra incompatible avec tout accessoire qui ne serait pas officiel. Une démarche qui va sérieusement nous couper l’herbe sous le pied, financièrement parlant, les accessoires non officiels étant, par définition, moins cher que les accessoires Samsung mais pourrait ainsi réduire quasiment à zéro les risques d’accidents.

Samsung veut interdire l’utilisation d’accessoires non officiels

Si du point de vue du coréen, cette initiative est uniquement motivée par une volonté d’éviter à l‘avenir toute mauvaise publicité générée car les combustions spontanées et explosions de batteries et les dommages corporels causées par ce type d’accidents domestiques, elle aura au moins le mérite de garantir la sécurité de l’utilisateur.

Bien évidemment, celle-ci pourrait aussi avoir des effets pervers car on sait tout ici que les accessoires non officiels sont nettement moins chers que les accessoires Samsung. Et à ce niveau là, il est vrai que si dans un futur proche, on est amené à ne pouvoir utiliser que des produits officiels de la marque, on y réfléchira désormais à deux fois avant d’acheter.

La seule solution qui permettrait de laisser suffisamment de choix au consommateur serait que la firme accepte de laisser aux constructeurs tiers la possibilité de concevoir et de commercialiser des accessoires non officiels, à la condition que ceux-ci soient d’abord agrée par la marque avant d’être mis en rayon.

Ce qui permettrait alors d’éviter au consommateur de voir un jour la batterie de son smartphone exploser tout en respectant son porte monnaie.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Mate 30 avec Kirin 990 : tout savoir sur sa puce 5G

Huawei vient de dévoiler le Mate 30, un smartphone qui embarque une nouveau SoC 5G, le Kirin 990. Cette puce dévoilée en marge de l’IFA est plus puissante, moins énergivore, et se distingue l’intégration d’un modem 5G sur le même bout…

Exynos 980 : Samsung lance le premier SoC avec modem 5G intégré

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 980, le premier SoC équipé d’un modem 5G intégré. Gravé en 8nm, compatible WiFi 6 et doté d’un NPU pour l’intelligence artificielle, ce nouveau processeur entrera en production de masse dès la…

Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe…