Samsung prépare déjà une génération de processeurs en 14 nm plus avancée

 

Samsung était le premier constructeur à sortir un processeur Exynos 7420, basé sur la technologie FinFET. Désormais la firme est en compétition avec TSMC (qui a mis certaines de ses puces dans ces iPhone), pour produire des puces 14nm via le processus semi-conducteur.

Samsung-14nm

Samsung a récemment démarré la production de puces basées sur la seconde génération du processus FinFET en 14nm, connu aussi sur le nom de « Low Power Plus », qui est prétendue plus économe de 15 % en comparaison de la première génération de processeurs 14nm. Les futurs puces Exynos 8890 et Snapdragon 820 seront produites suivant ce processus LPP.

Samsung a annoncé il y a peu qu’il serait le constructeur exclusif du S820 à la grande surprise de tous les observateurs, qui s’attendaient à voir la firme du pays du matin calme concentrer ces efforts sur son Exynos.

Bae Young-Chang, vice-président du département de la stratégie de l’équipe marketing des circuits imprimés de la firme coréenne, dit qu’ils « sont en train de développer un procédé dérivatif qui suivra la seconde génération de puces gravées en 14nm pour être leader sur le marché des processeurs mobiles et des marchés de fonte de ces puces ».

On peut attendre beaucoup de ces chipsets, notamment en terme d’autonomie et de baisse de consommation. De quoi espérer voir nos chargeurs loin de nos smartphones pour quelques jours au moins, si tant est que ces derniers soient de bonne qualité.

Selon un représentant dans l’usine de développement de ces processeurs, Samsung et TSMC développeront conjointement ces puces gravées en 14 et 16 nm, utilisant ce procédé dérivatif, et se concentreront sur la sécurité de leurs puces auprès des consommateurs avant de commencer à développer des puces gravées encore plus finement en 10 nm. Même s’ils arrivaient à développer ces fameux chipsets, il y aurait encore beaucoup de sociétés sans ce type d’usines qui utiliseraient encore les puces 14 et 16 nm. Elles ont donc de l’avenir.

Ces futures puces promettent donc beaucoup pour nous autres utilisateurs au quotidien. Et vous, quelle est votre opinion sur le sujet ? Coup marketing ou vraie avancée ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
samsung exynos 1080
Samsung présente l’Exynos 1080, son premier SoC gravé en 5nm

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 1080, son premier SoC avec une finesse de gravure de 5nm. Compatible avec la 5G, le chipset est basé sur la nouvelle architecture ARM Cortex-A78. Il est destiné aux smartphones milieu de gamme…

amd ryzen 5000
AMD Ryzen 5000 : le nom des processeurs Zen 3 est officiel

AMD a confirmé le nom de sa nouvelle série de processeurs à quelques heures de la conférence de présentation. La marque fera bien un saut d’une génération en passant directement aux Ryzen 5000, ses premiers CPU sous l’architecture Zen 3….

amd ryzen
AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et…

amd ryzen
Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…