Samsung Knox : une sécurité en béton armé bientôt utilisée par le gouvernement US

Maj. le 24 octobre 2014 à 11 h 18 min

La sécurité est devenu l’un des enjeux majeurs de notre époque. Il ne se passe plus une semaine sans qu’une affaire de vol de photos ou de mots de passe ne fasse les grands titres. C’est dans cet environnement que sont nées plusieurs solutions de protection comme Knox développé par Samsung et disponible sur plusieurs appareils de la marque.

Samsung Knox sécurité maximum
Le Galaxy Note 4

Samsung vient de réussir une belle réussite à coup de démonstrations appuyées de sa technologie Knox. En effet, le gouvernement américain vient de donner son aval pour une utilisation au sein de son administration. Cette autorisation n’est pas anodine puisque plusieurs documents sensibles sont désormais susceptibles d’être stockés à un moment ou un autre sur un appareil sud-coréen.

Les appareils Samsung exploitant Knox sont le Galaxy S4, le Galaxy S5, le Galaxy Note 10.1, le Galaxy Note 3, le Galaxy Note 4, le Galaxy Note Edge, le Galaxy Alpha ainsi que les tablettes Galaxy Tab S 8.4, Galaxy Tab S 10.5. Signalons aussi les solutions de réseau que représentent le Galaxy IPSEC Virtual Private Network (VPN). Cet ensemble d’appareils et de solutions logiciels peuvent désormais être configurés et exploités par les administrations US.

Samsung Knox approuvé par le gouvernement US

Même si Knox fait parfois pester le grand public qui ne comprend pas les contraintes induites par cette couche de sécurité (qui peut néanmoins être désactivée et qui n’est, la plupart du temps, plus réactivable après une opération de type root pour des questions de sécurité), celle-ci se montre néanmoins très robuste si on se fie à l’approbation de son usage pour les officiels américains.

Au fil des années, Knox est ainsi pris de plus en plus au sérieux par les départements sensibles. Le FBI s’était d’ailleurs intéressé à la question en 2013 après avoir abandonné les BlackBerry au profit de terminaux Galaxy. Une très belle opération pour la marque sud-coréenne qui ne comptait pas s’arrêter là et qui récolte aujourd’hui les fruits de son labeur (et de son probable travail de lobbying) auprès des administrés.

L’idée de Knox est de séparer précisément la part personnelle de la part professionnelle. Pour arriver à ses fins, la couche sécuritaire exploite ainsi un codage de type AES 256-bit, soit du solide en cas de stockage d’informations privées. Voila qui devrait rassurer les particuliers qui disposeraient d’un smartphone de la marque. En utilisant les services de Knox, vous ne risquez rien ou presque, même le gouvernement US le dit !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !