Samsung va produire les écrans OLED de l’iPhone 8, et parie sur le succès d’Apple

Pour son iPhone 8 Edition Apple vient de passer une commande ferme de 70 millions d’écrans OLED flexibles à Samsung, selon un rapport de Nikkei. On sait depuis plusieurs semaines qu’Apple s’apprêtait à passer commande d’écrans flexibles à son pire ennemi, mais ces 70 millions ne sont qu’une partie des unités dont apple pourrait bénéficier. En tout, en 2017, Samsung devrait produire 95 millions d’écrans flexibles pour Apple, au cas où le smartphone concurrent du S8 ait du succès. 

apple amoled samsung

Apple a donc passé commande à son pire ennemi de 70 millions d’écrans pour équiper son prochain iPhone 8 Edition. Samsung en produirait par anticipation 95 millions pour Apple, rien qu’en 2017, selon Nikkei. Histoire d’anticiper le succès du flagship à la pomme, futur concurrent du Galaxy S8. C’est toute l’ironie de l’histoire : pour l’heure, même si Apple finit par vendre plus d’unité de son iPhone 8 Edition que Samsung ne parvient à écouler de S8, le géant coréen fera des bénéfices, grâce à son concurrent californien.

Apple vs Samsung : pour l’instant, le géant coréen gagne à tous les coups

Apple le sait, et essaie depuis des années de se séparer de sa dépendance aux composants Samsung. Mais en matière d’écrans OLED, le constructeur coréen reste incontournable : Apple a donc du se résigner à signer un accord estimé à 4,3 milliards de dollars avec Samsung. Le journal Nikkei estime qu’au total, c’est plus de 160 millions d’unités qui serait produites pour la firme à la pomme.

Des chiffres qui pourraient être revus à la hausse en fonction du sort réservé par la demande du prochain flagship de la marque.  Peu importe si la demande du californien en matière d’écrans OLED, d’ailleurs, pénalise d’autres clients, comme Huawei.

Néanmoins cette situation ne pourrait durer qu’un temps. Des tractations ont également eu lieu entre Apple et le chinois BOE qui pourraient à terme prendre le relais de la production de Samsung Electronics. Les usines de BOE seraient capables à terme, lorsqu’elles entreraient en production fin 2018, de produire plus de 1,6 millions de mètres carrés de substrat flexible AMOLED, ce qui est plus que l’ensemble de la production mondiale en 2016. D’ici là, Samsung a de quoi garder le sourire. Le géant coréen gagne pour l’instant à tous les coups !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !