Maj. le 21 décembre 2018 à 15 h 55 min

Samsung cherche à s’affranchir d’un maximum des prestataires externes afin de maîtriser toute la chaîne de fabrication. Après ses SoC Exynos, la prochaine étape d’importance devrait être l’utilisation de processeurs conçus en interne, afin de disposer d’une solution intégralement estampillée Samsung. Le timing semble en tout cas parfait pour équiper … le successeur du Galaxy S6 l’année prochaine.

Samsung aurait ses propres processeurs en 2016

Alors que le Galaxy S6 et le S6 Edge s’apprête seulement à sortir le mois prochain, Samsung prépare le futur afin d’être prêt au moment venu. Mais pour mieux comprendre la situation, il convient d’en expliquer rapidement les rouages. Rassurez-vous, la situation n’est pas aussi compliquée qu’il n’y paraît.

Si nous prenons l’exemple du Galaxy S6, le smartphone est équipé d’un SoC Exynos 7420, ce fameux SoC exploitent des processeurs Cortex qui sont fabriqués par ARM. Pour information, Qualcomm procède de la même façon pour son Snapdragon 810 équipé de coeurs ARM.

Sasmung et son propre CPU en 2016

De fait, ce type de solution est donc dépendante d’un fabricant tiers. Samsung compte bien changer dès que possible la situation et selon des sources coréennes, la firme serait en mesure d’y parvenir dès le premier trimestre 2016.

Il s’agit d’un projet entretenu depuis plusieurs années et rythmé au fur et à mesure des avancées technologiques de la marque comme par exemple la gravure en 14 nm de type FinFET qui vient d’entrer en production de masse (Galaxy S6 et S6 Edge).

Comme vous l’aurez compris, le timing serait ainsi parfait pour équiper un hypothétique Galaxy S7 avec cette nouvelle solution. il s’agit probablement de l’objectif poursuivi par la marque coréenne qui cherche à se renforcer autour d’une fabrication intégrale en interne. Concevoir et fabriquer ses propres puces lui donnerait un avantage non-négligeable par rapport à la concurrence, à l’image des Exynos 7420 déjà gravés en 14 nm.

Alors que la lutte entre les principaux acteurs du monde mobile fait rage, les coûts de développement et de fabrication de Samsung pourraient se révéler être décisifs pour maintenir sa position sur le marché des appareils mobiles. 2016 promet de débuter sur les chapeaux de roues. Sortez le pop-corn !

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Mate 30 avec Kirin 990 : tout savoir sur sa puce 5G

Huawei vient de dévoiler le Mate 30, un smartphone qui embarque une nouveau SoC 5G, le Kirin 990. Cette puce dévoilée en marge de l’IFA est plus puissante, moins énergivore, et se distingue l’intégration d’un modem 5G sur le même bout…

Exynos 980 : Samsung lance le premier SoC avec modem 5G intégré

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 980, le premier SoC équipé d’un modem 5G intégré. Gravé en 8nm, compatible WiFi 6 et doté d’un NPU pour l’intelligence artificielle, ce nouveau processeur entrera en production de masse dès la…

Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe…