Samsung : bénéfices en baisse au 3ème trimestre, la faute à l’iPhone 6 ?

Maj. le 10 décembre 2018 à 16 h 06 min

Les analystes prédisent un 3ème trimestre avec des bénéfices en baisse pour Samsung. Ils n’hésitent pas à parler de choc boursier possible alors que du côté américain, l’opération de séduction autour des iPhone 6 et iPhone 6 Plus semble placer Apple à l’abri du besoin (du moins, pour le moment). Mais pourquoi un tel destin fataliste pour Samsung ? Quelques éléments de réponse dans la suite.

Il existe plusieurs facteurs qui handicapent la montée en puissance de la firme coréenne. Le premier serait le Galaxy S5 (avec un bon plan pour l’acheter ici). Certes, le célèbre flagship de Samsung se vend bien, même très bien, il ne répondrait pas à toutes les attentes du fabricant selon les quotidiens économiques coréens. Ainsi, durant le deuxième trimestre de l’année 2014, Samsung a ainsi déclaré avoir fait 7,2 milliards de won de bénéfices. Une belle somme, néanmoins en baisse pour la première fois depuis 8 trimestres. Le constructeur dépassait auparavant les 8 milliars de won.

Samsung

Et à priori, la tendance ne serait pas à la stabilisation. Sur la période de Juillet à Septembre, IBK Securities Co. évalue ainsi un bénéfice de 5 milliards de won. Si ce scénario se confirmait, Samsung accuserait l’une des plus grosses baisses connues de son histoire récente. Et la menace n’est pas à prendre à la légère surtout quand, à côté, Apple bat des records de pré-ventes avec son nouvel iPhone 6 et que la concurrence est bien plus rude aujourd’hui qu’elle ne l’était à l’époque du Galaxy S premier du nom.

Tous les spécialistes coréens (IBK, BS Securities Co., Samsung Securities Co.) s’accordent sur un chiffre de bénéfices compris entre 5 milliards et 6 milliards de won, estimation haute. Alors est-ce qu’il faut s’attendre à voir disparaitre Samsung dans les plus brefs délais ?

Evidemment non, avec de telles liquidités, le groupe n’est nullement en danger. Mais plusieurs hypothèses vont dans le sens d’un âge d’or révolu. Le marché international semble nettement plus sourire au chinois Huawei ces derniers mois qui gagne du terrain et il n’est pas impossible de le voir, un jour prochain, dépasser Samsung sur le créneau des smartphones.

Il reste cependant deux possibilités pour redorer le blason du roi coréen, soit s’engouffrer dans la voie du low-cost plus intensément puisque le public semble très en demande dans ce secteur, soit être moins frileux en terme d’innovations et proposer des appareils plus attractifs sur le haut de gamme. A suivre ces prochains mois.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Combien Amazon paie d’impôts en France ? L’enquête de Capital

Combien Amazon paie d’impôts en France et qu’est-ce que cela représente par rapport au chiffre d’affaires et aux bénéfices de la firme ? Dans une enquête exclusive, le site Capital dévoile que le chiffre d’affaires impressionnant de la marque aboutit…

Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

Google a dépensé 8,5 milliards d’euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d’Apple…

Pourquoi Apple devrait racheter Netflix

Apple devrait vraiment envisager de racheter Netflix, le leader incontesté de la VOD, assure des analystes financiers. Il s’agirait de la meilleure option stratégique pour la firme de Cupertino, qui profite d’une importante trésorerie. Explications.  JPMorgan Chase, célèbre banque d’affaires américaine, a…

Battlefield V fait un bide, Electronic Arts plonge en bourse

Battlefield V a enterré Electronic Art au dernier trimestre 2018. Les mauvaises ventes du FPS ont causé des résultats financiers décevants et le titre de EA a plongé de 17,5% en bourse. L’éditeur regrette ne pas s’être concentré sur l’aspect…

Apple accepte de payer 500 millions d’euros au fisc français

Apple et le fisc français ont signé un accord pour le paiement de 10 ans d’arriérés d’impôts. Après des mois de négociations, les deux entités se sont entendues sur un montant de 500 millions d’euros. L’année dernière, Amazon avait déjà…