Les revenus du mobile en France continuent de chuter au premier trimestre 2014

 

Comme à la fin de chaque trimestre, l'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes produit son rapport sur l'état du marché de la téléphonie et d'Internet en France. Son constat sur le premier trimestre de l'année 2014 est sans appel : les revenus du mobile poursuivent leur chute, leur effondrement même.

graph-revenue-mobile

Sur les trois derniers mois, le chiffre d'affaires global est en repli de 4%, chiffre qui atteint 13,4% sur les douze derniers mois écoulés. Avec 3,411 milliards d'euros, le chiffre d'affaires du mobile s'est effondré de 29% par rapport à son dernier pic, le deuxième trimestre 2011, où ce chiffre s'élevait à 4,763 milliards. Autant dire que la situation actuelle pour les opérateurs mobiles s'avère délicate, d'autant qu'un nouvel acteur du marché, Free Mobile, s'est considérablement affirmé au cours de ces trois dernières années.

En rentrant dans le détail, on constate également que les changements d'habitudes des clients de la téléphonie mobile s'accentuent. Les formules prépayées ont de moins en moins la cote, perdant environ 2 millions de clients par rapport à l'année dernière. Les grands gagnants de ce déclin inexorable sont les forfaits (+4 millions en un an) qui s'élèvent désormais à 55 millions sur tout le territoire ; et les forfaits M2M (machine to machine), en augmentation de 37% sur la même période.

Plus important, pour le deuxième trimestre consécutif, le marché du mobile rapporte moins que celui du fixe, dont les variations sont nettement moindres. Cela s'explique par le succès des offres triple play, qui compensent le déclin nettement plus marqué des communications classiques et des abonnements Orange/France Télécom (-9,6% encore sur ce trimestre). Au total, le chiffre d'affaires de la téléphonie fixe est de son côté en recul de 8,1% sur les trois dernières années, passant de 4.024 à 3.698 milliards d'euros.

Pour autant, l'ARCEP se déclare relativement optimiste sur les perspectives à court terme pour le marché du mobile. En effet, si le recul reste assez net, il tend à ralentir par rapport aux trimestres précédents. Si la baisse estimée du chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2013 s'élevait à 15,7%, elle n'est désormais plus “que” de 13,4%.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Capture
5G Free : voici la carte de couverture réseau dans votre région

La 5G se déploie lentement mais sûrement à travers toute la France. L’opérateur a lancé une carte interactive afin de constater l’avancée du réseau. Une fonctionnalité bien utile, repérée par nos confrères d’Univers Freebox. On constate ainsi que c’est la…

free mobile
5G : Free accusé de “pratiques déloyales” dans ses publicités

La 5G Free ne pourrait pas vraiment multiplier les débits au vu des fréquences dont dispose l’opérateur. Ce qui ne l’empêche pas de présenter ainsi les mérites de son nouveau réseau. Une association de consommateurs porte plainte pour “pratiques commerciales…

bouygues télécom esim
Bouygues offre 50€ aux clients qui arrivent avant 11h pendant le couvre-feu

Bouygues Télécom s’adapte au couvre-feu décrété par le gouvernement. Pour convaincre ses clients de se rendre en boutique dans la matinée, l’opérateur a décidé d’offrir 50€ à l’achat d’un smartphone subventionné. Pour en profiter, il est impératif d’arriver dans l’enceinte…

orange stephane richard
5G : Orange affirme que la France a un an et demi de retard

Orange estime que la France a accumulé un an et demi de retard sur le déploiement de la 5G. L’opérateur historique regrette que des élus cherchent à freiner le déploiement du réseau en agitant des préoccupations écologiques et sanitaires sans…