Réseaux sociaux : vous devrez bientôt déclarer vos identifiants Facebook, Instagram et Twitter aux autorités !

 

Une nouvelle loi destinée à lutter contre le terrorisme vient d’être votée par les députés : toute personne suspectée d’être une menace pour la sécurité et l’ordre public va devoir fournir ses identifiants aux autorités. Cette nouvelle législation prévoit aussi de sérieuses sanctions pour chaque identifiant oublié. Quels sont les cas où cette loi pourrait-être appliquée ? Doit-on craindre pour le respect des libertés individuelles ainsi que pour la présomption d’innocence ?

identifiants réseaux sociaux

Afin de lutter contre la recrudescence des organisations terroristes en 2017, de nombreuses propositions de lois cherchent à forcer les individus suspects à révéler leurs identifiants aux autorités. Dans la même optique sécuritaire, les Etats-Unis demandent  aux visiteurs qui entrent sur le territoire d’indiquer le nom de leurs comptes sur les réseaux sociaux. La mesure a provoqué un sacré tollé. Malgré ça, les USA ne sont pas les seuls à s’intéresser de près à nos identifiants…

Une loi va vous forcer à déclarer vos identifiants électroniques aux autorités !

Selon NextInpact, les députés ont voté hier soir de nouvelles mesures de surveillance individuelle. Parmi ces nouvelles mesures, l’obligation pour une personne suspecte de fournir ses identifiants de « communication électroniques »: les réseaux sociaux – Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat,..- les adresses mails, ou les adresses sur certaines applications de messagerie instantanée comme WhatsApp ou Skype. Petite précision de taille : les mots de passe ne sont pas concernés par cette loi. Il s’agit en fait surtout de surveiller l’activité en ligne de certains individus.

Comme vous l’aurez compris, cette nouvelle loi vise surtout les personnes suspectées de proximité avec des organisations terroristes. Avant de réclamer l’entièreté des identifiants d’un personne, les autorités vont d’ailleurs devoir prouver que celle-ci est entrée en contact avec des membres d’un groupement terroriste ou qu’elle a répandu ou adhéré aux idées de ce groupe. Si vous oubliez de renseigner un de vos identifiants, vous serez passible d’une peine de prison de 3 ans ainsi que d’une amende de 45000 euros !

Craignant une remise en cause des libertés individuelles, une partie du gouvernement a tenté de faire supprimer cette loi. Sans succès. La législation pourrait cependant être amendée dans les mois à venir. Cette loi rappelle un peu une proposition d’un député qui visait à rendre la carte d’identité obligatoire pour s’inscrire sur un réseau social. Alors, que pensez-vous de cette initiative ? Serez-vous prêt à déclarer sans rechigner vos identifiants ? Le gouvernement peut-il surveiller les réseaux sociaux ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…

Facebook
Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines. Les GAFA (Google-Amazon- Facebook…