Réseaux : une pré-5G à 1Gb/s prévue pour 2018 en attendant la vraie 5G

 

On parle de plus en plus de la 5G. Pourtant, ce réseau du futur ne sera une réalité qu’en 2020. C’est à la fois loin et très proche étant donné l’évolution dans les usages que ce réseau apportera. La bonne nouvelle, c’est que les géants de l’industrie devraient proposer une pré-5G dès 2018, un réseau plus puissant et économe que la 4G mais pas au niveau de la vraie 5G. Les débits atteindront 1Gb/s et la latence sera réduite.

pre 5g 2018

Alors que la 4G n’est pas encore disponible pour tout le monde, on parle de plus en plus de la 5G. Les géants des télécoms commencent à faire leurs premiers tests et à échafauder un plan pour un déploiement rapide. L’industrie n’a pas été assez réactive pour la 4G, pas question que la même erreur se produise sur la 5G.

Les entreprises du secteur sont donc dans les starting blocks pour déployer au plus vite ce réseau du futur. Selon le blog de Qualcomm, les plus grands organismes de standardisation ont réfléchi ensemble au processus de déploiement de la 5G lors d’une réunion plénière. Il en est ressorti qu’il était temps d’accélérer. Et une solution a été envisagée.

Un pré-5G dès 2018 fonctionnant sur les réseaux actuels

La 5G proposera des débits 100 fois plus rapides que la 4G, avec un temps de latence diminué et une moindre consommation d’énergie. Autant dire que l’on a hâte d’être en 2020 pour découvrir la 5G en réalité. Mais d’ici là, une coalition de géants de l’industrie ont imaginé un réseau intermédiaire qui ferait transition dès 2018 entre la 4G et la 5G.

Baptisé “Non-Standalone 5G New Radio”, ce réseau proposera des débits de 1Gb/s et une latence réduite. Mérouane Debbah, directeur de la R&D chez Huawei France explique à nos confrères des Echos :

Il s’agit en fait d’une pré-5G , qui fonctionnera sur les réseaux actuels. On va pouvoir prendre les infrastructures et les fréquences utilisées par la 4G pour fournir des performances qui ressemblent à certaines promesses de la 5G.

Dans un premier temps, cette pré-5G serait mise en place aux Etats-Unis via les opérateurs Verizon et AT&T. En France, aucun opérateur ne s’est pour le moment exprimé sur cette technologie qui est une sorte de “Dual Carrier” ou de “H+” que l’on a connu entre la 3G et la 4G. Reste également à voir si d’ici 2018 des smartphones seront compatibles avec ce nouveau réseau.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google search
Google pourrait bloquer son moteur de recherche en Australie

Google et Facebook reprochent au gouvernement australien un projet de loi qui les forcerait à négocier une plus juste rémunération avec les médias. Le texte prévoit notamment qu’un arbitre indépendant fixe les montants que les plateformes devront payer si les…

yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…

wifi 6
WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre…