Réseaux mobiles : seuls 60% de la France confortablement couverte, « hors des villes ça ne fonctionne pas » !

Maj. le 16 octobre 2017 à 22 h 09 min

Dans une interview accordée à RTL, le secrétaire d’État chargé du Numérique Mounir Mahjoubi a durement critiqué l’état de la couverture mobile en France. Selon lui, les français n’en peuvent plus ! Il en a aussi profité pour réaffirmer les objectifs du gouvernement en matière de haut débit et de très haut débit. 

4G france

Cette nouvelle interview du secrétaire d’état chargé du numérique va rester dans les annales, l’homme a tout simplement dit tout haut ce que les français pensent tout bas, en dépit des fanfaronnades des opérateurs. Alors qu’Orange et consorts se disputent le titre de meilleur opérateur de France, la situation sur le terrain n’est pas très réluisante : selon l’Arcep, seul 60% de la France est correctement couverte. Excédé par ce constat, Mounir Mahjoubi a mis les points sur les i concernant la couverture mobile dans l’hexagone.

Réseaux mobiles : selon Mounir Mahjoubi, les français n’en peuvent plus !

L’homme politique n’a pas mâché ses mots et a rappelé que les chiffres importent finalement peu et que ce sont les français qui comptent. Selon lui, si vous ne résidez pas dans une grande ville, vous ne bénéficiez pas d’une 4G de qualité. Hors des métropoles, pour le secrétaire d’Etat, le réseau ne fonctionne tout simplement pas et vous n’avez pas vos 4 barres de réseau sur votre smartphone. Il fait ainsi une référence explicite à la fracture numérique en France ainsi qu’aux dernières cartes de l’Arcep. Le constat est dur mais juste.

Dans la suite de l’interview, il a tenu à rappeler les objectifs du gouvernement : à savoir atteindre une couverture mobile de qualité sur l’entièreté du territoire dès 2020. Afin d’y parvenir et de convaincre les opérateurs, Mounir Mahjoubi a affirmé avoir « quelques outils de discussion ». Selon lui, l’Etat va formuler des conditions pour attribuer certaines fréquences et va aussi affirmer la volonté des français. A ses yeux, le gouvernement va donc faire le lien entre les besoins de la population et les opérateurs.

Dans ces quelques déclarations enflammées, l’investissement du secrétaire d’Etat est palpable. Face à sa bonne volonté et aux nouveaux objectifs du plan très haut débit de France, certains opérateurs, comme Orange et Bouygues Telecom vont-ils se murer dans leur pessimisme ? L’Etat va-t-il parvenir à réaliser ses objectifs dans les délais annoncés ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : le réseau du futur est truffé de failles de sécurité

La 5G, le réseau du futur, est criblée de failles de sécurité, révèle une étude suisse. D’après les chercheurs, le protocole 5G AKA, censé protéger l’identité et la localisation des internautes, mis en place par la coopération 3GPP, n’est pas à la…