Réseau mobile : Manuel Valls veut en finir avec les zones blanches d’ici fin 2016 !

Maj. le 7 mars 2018 à 11 h 49 min

Aujourd’hui Manuel Valls était présent à Laon, préfecture de l’Aisne, pour réunir comité interministériel sur la ruralité. Le Premier Ministre a, à cette occasion, fait plusieurs promesses, dont une qui pourrait bien vous intéresser. Il a promis que d’ici fin 2016, ce serait la fin des zones blanches dans le mobile.

manuel valls finir zones blanches

Les zones blanches, ça vous dit quelque chose ? Pour ceux qui ne le sauraient pas, ce sont toutes ces zones géographiques où vous ne parvenez pas à capter votre réseau mobile. Et dans les campagnes, ces zones sont très nombreuses. Raisons de cette non couverture ? Les investissements seraient trop lourds pour les opérateurs par rapport au nombre d’utilisateurs présents dans cette zone.

Toutes les zones blanches doivent avoir disparu dans dix-huit mois. Mais je souhaite qu’on aille au-delà de ce qui était prévu en inscrivant dans la loi l’obligation pour tous les opérateurs de donner accès dans ce même délai, pas seulement à la 2G, mais aussi à la 3G. – Manuel Valls, Premier Ministre –

Oui mais voilà, le Premier Ministre, Manuel Valls, ne voit pas les choses de cet oeil et compte bien remédier à ce problème. Aurait-il eu des problèmes de réseau sur les routes de campagne rejoignant la ville de Laon ?

Rien n’est mois sûr. Notre Premier Ministre a en tout cas affirmé qu’il souhaitait en finir avec ces zones blanches. Et pas seulement en 2G, mais aussi en 3G. Les opérateurs ont donc du pain sur la planche.

Dans les campagnes, il est souvent impossible d’utiliser son téléphone portable à l’intérieur des maisons. Il faut que tous les opérateurs s’engagent à mettre à disposition des solutions, pour un coût modique. – Manuel Valls, Premier Ministre –

Et pour y parvenir, Manuel Valls propose de créer une loi obligeant les opérateurs à fournir cet accès au réseau. Et comme les investissements sont lourds, le Premier Ministre prévient les opérateurs : pas question que le coût de cette mise aux normes ait un impact sur la facture des abonnés. Le message est clair, avant de penser à la 4G ou la 5G, il faudra d’abord offrir une 3G digne de ce nom à tous.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

ADSL : Stéphane Richard plaide pour une augmentation du prix

Les prix de l’ADSL seraient trop bas selon le PDG d’Orange Stephane Richard, très critiqué sur la qualité de son réseau cuivre. Dans une interview au Figaro, il annonce le renforcement des ressources allouées à la maintenance du réseau, mais…