Google : les sites pirates seront “visiblement affectés” par le nouvel algorithme

 

Google annonce, via sa responsable juridique de la question du droit d’auteur, une mise à jour de l’algorithme du moteur de recherche, sanctionnant les sites offrant du contenu pirate. 

google anti piratage

Google continue de faire évoluer son moteur de recherche pour s’assurer que les sites proposant du contenu pirate aient moins de chances d’apparaitre quand les usagers recherchent de la musique, des films ou tout autre contenu protégé.

Les changements, qui surviendront cette semaine, ont été annoncés sur le blog de Katherine Oyama, l’avocate de la société concernant les questions de droit d’auteur. Les modifications incluent de nouveaux formats des publicités, pensés pour envoyer les internautes vers des sites légaux quand ils recherchent des termes tels que « télécharger », « gratuit » ou « regarder » associés à des noms de films, de morceaux et de media en général.

Oyama n’a pas fourni de détails quant aux sites qui allaient redescendre dans les résultats ou à quel point le nouvel algorithme allait affecter leur classement. Si le système n’est pas le même, la nouvelle disposition du géant fait penser à la volonté d’HADOPI d’établir une liste noire des sites à bannir.

La différence repose notamment sur le fait que la liste que mettrait en place HADOPI viserait à rendre publique le caractère illégal d'un ensemble de sites, court-circuitant les défenses jouant la carte de l’ignorance, ces sites faisant partie d’une liste établie et publique.

google algorithme contenu illegal

Dans le cas de Google, sans que tous les détails ne soient encore très clairs, ces sites seraient « sanctionnés » en amont en n’apparaissant pas ou peu dans les résultats du moteur. On ne sait pas non plus si la chose ne concerne que les sites proposant du contenu en interne, sous la forme de direct download ou de streaming, que HADOPI a également dans sa ligne de mire, ou si des sites « annuaires » référençant des liens vers l’extérieur peuvent aussi être touchés par le nouvel algorithme.

L’annonce de l’avocate est conjointe à la sortie de la nouvelle version du rapport du Géant, « How Google Fights Piracy » (Comment Google Combat le Piratage), dont la première parution date de septembre 2013, en réaction aux attaques des ayants droits selon lesquels Google n’en faisait pas assez pour lutter contre la violation de droits d’auteur. A voir si les nouvelles dispositions satisferont les majors.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…