Rachat SFR : Bouygues propose désormais 15 milliards d’euros ! (MàJ)

Maj. le 9 mars 2015 à 17 h 26 min

[Mise à Jour]

« Bouygues Telecom sort l’artillerie lourde », « Dernière offensive de Bouygues Telecom », deux des titres proposés par certains de nos confrères pour décrire la nouvelle offre de l’opérateur de Martin Bouygues concernant le rachat de SFR. On vous annonçait la semaine dernière que Bouygues Telecom voulait gonfler son offre et mettre une nouvelle fois la pression sur Vivendi, c’est désormais chose faite.

SFR-forfait-20-Go-services

Bouygues Telecom joue son va-tout et propose désormais 15 milliards d’euros, soit 1,85 milliards d’euros de plus que sa dernière offre, et souhaite détenir 90% de la société contre 10% pour Vivendi. Bouygues ne s’arrête pas en si bon chemin puisqu’il présente les forces en présence que sont les investisseurs AXA, la Caisse des Dépôts et Consignations, GIMD (famille Dassault), JC Decaux Holding (famille Decaux), la famille Pinaut et bien d’autres. L’opérateur donne également des garanties quant à l’emploi. La fin des négociations exclusives entre Vivendi et Altice a lieu ce vendredi 4 avril, nous devrions en savoir davantage dans les prochaines heures.


 

Si la semaine dernière, il était juste question que Bouygues Telecom fasse une nouvelle offre de rachat sur SFR supérieure à celle d’Altice dans le but que les « négociations exclusives » entamées il y a un peu moins de 15 jours entre Numericable et Vivendi n’aboutissent pas, il était alors « seulement » question de 13,15 milliards d’euros.  Aujourd’hui voilà que Reuters nous apprend que le groupe de BTP serait à la recherche d’investisseurs de façon à gonfler un peu plus son offre en cash.

Voici ce que déclarent les sources de l’agence de presse :

Désormais, nous sommes à la recherche de davantage d’investisseurs pour améliorer encore la partie en numéraire et offrir à Vivendi une sortie rapide (…) Nous voulons faire en sorte que cela devienne très compliqué pour eux de décliner notre proposition.

bouygues-telecom-etat-rembourser-4G

Une révision de l’offre de rachat sur SFR qui apparaît plus comme un coup de pression de la part de Bouygues comme une simple surenchère. Mais ce n’est pas tout, car en augmentant son offre, Bouygues chercherait également à ramener la participation de Vivendi, pour l’instant estimée à 21,5% avec l’offre de rachat de 13,15 milliards d’euros à 10% voire 5% dans le capital de la potentielle nouvelle entité SFR-Bouygues.

Ce qui semble d’ailleurs assez logique puisqu’en offrant plus de cash à Vivendi, Bouygues lui apporte automatiquement moins de capital de la nouvelle entité mais reste gagnant puisque si ce rachat se concrétise, il détiendra alors la quasi-totalité du nouvel opérateur. Voilà qui laisserait presque supposer que Bouygues à l’intention de racheter SFR non plus en partie mais en totalité.

Concrètement parlant, sachant que Bouygues est déjà parvenu à rallier JCDecaux Holding JCDecaux, la famille Pinault et la Caisse des dépôts et consignations, il n’aura sans doute pas de mal à trouver de nouveaux investisseurs. Les choses devraient bouger à compter du 4 avril prochain, date à laquelle prendront fin les « négociations exclusives » entre Vivendi et Numericable.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : le réseau du futur est truffé de failles de sécurité

La 5G, le réseau du futur, est criblée de failles de sécurité, révèle une étude suisse. D’après les chercheurs, le protocole 5G AKA, censé protéger l’identité et la localisation des internautes, mis en place par la coopération 3GPP, n’est pas à la…