Qualcomm : Broadcom veut racheter le fabricant du Snapdragon 121 milliards de dollars, peut-il vraiment refuser ?

Broadcom relance son offre de rachat à Qualcomm ce lundi 5 février 2018. Et ce sont 121 milliards de dollars qui sont proposés au fabriquant des processeurs stars Snapdragon. Soit 18 milliards de plus que l’offre de novembre 2017, refusée alors par Qualcomm. Une somme énorme et qui plus est un record historique ! Et après ses récentes déconvenues, Qualcomm peut-il encore vraiment refuser cette offre ?

Qualcomm

Le fabricant de puces électroniques Broadcom veut absolument racheter Qualcomm. Le fabriquant des processeurs Snapdragon s’est vu proposer 121 milliards de dollars ! Une offre rehaussée de 18 milliards par rapport à novembre 2017. A l’époque, Qualcomm a refusé l’offre de Broadcom, considérant que ce n’était pas assez. Mais depuis, le fabriquant a subi de nombreuses déconvenues. Alors, il n’est peut-être plus en position de refuser.

Broadcom s’offrirait le fabriquant des Snapdragon pour 121 milliards de dollars

Broadcom lance une nouvelle offre de rachat à la société Qualcomm. Une offre qui deviendra un nouveau record historique si elle se concrétise. En effet, dans le secteur des technologies, la précédente acquisition record s’élevait à 67 milliards de dollars. C’était en 2016, lorsque Dell s’est offert l’entreprise de stockage informatique EMC. En novembre 2017, Qualcomm avait refusé l’offre de 103 milliards de dollars du groupe singapourien. Ainsi, cette mauvaise opération pour l’industrie du mobile ne s’était pas concrétisée.

Mais depuis, Qualcomm s’extirpe péniblement de diverses déconvenues. Depuis octobre 2017, l’entreprise a perdu deux procès pour abus de position dominante. Le premier à Taïwan. Le second en Europe. En effet, le 24 janvier 2018, l’Union Européenne lui a infligé une amende de 997 millions d’euros pour son accord avec Apple. Et le fabriquant des processeurs Snapdragon est à nouveau en procès contre son client Apple, qui l’accuse d’avoir volé ses technologies de processeurs.

Sans parler de la concurrence féroce de Samsung et Intel pour devenir numéro 1 des processeurs. Avec ce rachat, Broadcom deviendrait numéro 3 mondial des semi-conducteurs, derrière Intel et Samsung. Alors, ce lundi 5 février, Broadcom passe son offre à 121 milliards de dollars. C’est-à-dire 82 dollars par action pour Qualcomm. Une offre intéressante, car vendredi 2 février, l’action du fabriquant fermait à 66,07 dollars.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xavier Niel investit dans Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, ferait partie des investisseurs du projet Libra, la cryptomonnaie de Facebook, aux côtés de grands noms de la tech comme Uber, Spotify et Booking. Nommée Libra, elle devrait être lancée en 2020 et servira de…

Huawei abandonne son entreprise de câbles sous-marins

Huawei vient de céder 51% des parts de Huawei Marine Networks, une filiale spécialisée dans la pose de câbles sous-marins. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android sur décision de Donald Trump, le groupe chinois aurait décidé de faire…

Bitcoin : le cours s’envole et atteint un nouveau record

Après une année 2018 difficile, le Bitcoin connaît un sursaut en 2019. La crytomonnaie a enregistré une hausse spectaculaire dans la nuit du 26 au 27 mai. Elle atteint un record sur les douze derniers mois et frôle les 9 000 dollars.

Huawei refuse que la Chine bannisse Apple en représailles

Huawei ne veut pas que la Chine exclut Apple du marché chinois. Ren Zhengfei, fondateur et patron du groupe, s’oppose fermement à ce que son pays natal entame des représailles contre son rival américain suite au décret promulgué par Donald…

Apple aurait voulu racheter Tesla en 2013

Apple aurait tenté de racheter Tesla en 2013, assure un analyste financier. Cette année là, la firme de Cupertino aurait même fait au groupe d’Elon Musk une proposition de rachat à hauteur de 240 dollars par action. Ce deal aurait…