Project Tango : la tablette de Google modélisant l’espace en 3D démontée par iFixit

 

La tablette du Project Tango est passée entre les mains de iFixit, mettant à jour des capteurs du même genre que ceux du Kinect et infligeant une note de réparabilité de 4 sur 10 à la tablette 3D de Google.

project tango

Le projet Tango de Google est une réflexion expérimentale du géant faite par sa division ATAP, également à l’origine du Project Ara. Le but de Tango est de produire des smartphones et tablettes capables de créer un modèle 3D de l’environnement autour des utilisateurs et de permettre aux logiciels d’interagir avec le mouvement et l’espace. Notons qu’à l’origine du projet, nous trouvons Johnny Lee qui est tout simplement le créateur du Kinect. Logique.

La première version du projet tango était un smartphoneLa version tablette est assez monstrueuse quant à sa fiche technique. Elle intègre un écran de 7 pouces affichant 1920×1200 pixels, une caméra frontale avec un angle 120 degrés, une autre à l’arrière de 4 Mp, captant également les infrarouges, associée à un troisième capteur ayant un angle de vue de 170°, dédiée à la détection de mouvement.

Le processeur quad-core surpuissant de NVIDIA, le Tegra K1, fait tourner la machine, épaulé par 4 Go de Ram et et 128 Go de mémoire flash, extensible grâce à un emplacement microSD. Ces spécifications font que la tablette, réservée actuellement aux développeurs, coûte plus de 1000 dollars.

project tango ifixit

Le projet Tango en est encore à ses balbutiements, mais il pourrait radicalement changer le rapport homme-machine et surtout le rapport de la machine à l’environnement. Contrairement au Kinect, le principe de Tango est de capter les données 3D, spatiales de de mouvements, depuis un appareil mobile.

Cette avancée ouvre la voie à une nouvelle forme de réalité augmentée, qui pourrait grandement changer les choses notamment dans le monde du jeu vidéo. Ca n’est bien sûr pas la seule application possible de Tango, puisque la la technologie va en effet équiper les mini-satellites SPHERES de la NASA.

project tango 3d specifications
project tango tablette kinect

La version Smartphone avait eu une bonne note de réparabilité chez iFixit, à savoir 9/10, mais la version tablette du projet a raté son coup sur ce point, avec un score décevant de 4/10. Etonnament, en revanche, il n’y a aucune vis ou adhésif pour empêcher l’ouverture de la coque arrière. L’équipe de iFix note en revanche la qualité de finition de la tablette, supérieure à celle de la version smartphone.

On peut noter enfin que cette version de la tablette n’est peut-être pas définitive. Un modèle produit par LG pourrait en revanche sortir, adressée quant à lui au grand public et ayant sans doute des spécifications différentes, tant d’une point de vue matériel que de la réparabilité.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
youtube 8k android tv
YouTube : Android TV permet enfin de lire des vidéos en 8K

YouTube sur Android TV permettra enfin de regarder des vidéos en 8K sur les téléviseurs compatibles. Grâce à la mise à jour 2.12.08 de l’application, les utilisateurs ne devront pas se contenter de lire les séquences en 4K. On fait le…

Smartphone
Google ne veut pas que vous utilisiez votre smartphone en marchant

Google pourrait-il bientôt sortir une application qui préviendrait l’utilisateur des dangers qu’il encoure s’il utilise son smartphone en marchant ? C’est en tout cas ce que laisse penser certains éléments repérés par 9to5Google. Utiliser son smartphone en marchant, nous l’avons…

android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

android 11
Android 11 : un bug agaçant empêche l’affichage en plein écran

Des utilisateurs Android 11 rapportent un bug très agaçant : plusieurs applications sont victimes d’un bug qui affiche des éléments d’interface comme les boutons de navigation au-dessus de parties importantes de l’application. Le problème est pourtant connu depuis la phase…