Project ARA : prototype d’une version presque finale en images ! [Vidéo]

Google a surpris et impressionner tout son monde lorsque celui-ci a dévoilé son projet de smartphone modulaire, le Project ARA. Ce projet était déjà bien avancé dans les idées, mais pas dans la conception, le géant de Mountain View a fait en sorte que les choses se fassent et voici des images du prototype actuel, le Spiral 2, qui sera suivi par un numéro 3 d’ici peu.

Projet ARA nouveau prototype

Le prototype actuel que vous pouvez voir en image ci-dessous est le Spiral 2 et est, selon Paul Eremenko le directeur du Project ARA, doté du design « final » ou presque du smartphone modulaire. Il nous parle aussi de l’avenir en évoquant le Spiral 3 qui devrait « égaler ou dépasser les capacités d’un smartphone haut de gamme d’aujourd’hui », c’est prometteur.

Près de de 20 à 30 modules interchangeables seraient disponibles pour cette troisième version. De plus, beaucoup d’efforts vont être faits sur ceux-ci avec un module 4G (seule la 3G était sur ARA), une superbe caméra, une batterie plus imposante et la firme nous avait même confirmé un module avec un Tegra K1.

Ce n’est que depuis le mois de juillet que l’équipe ARA travaille sur ce Spiral 2 et en l’espace de quelques mois le travail a été incroyable, alors que le Spiral 1 ne fonctionnait que difficilement. On le voit notamment dans le design de celui-ci, bien qu’il soit plus épais que les smartphones actuels. La personnalisation est poussée, chaque module peut être doté d’un imprimé 3D de qualité, votre téléphone sera unique.

Projet ARA nouveau prototype

Un autre gros changement dans le fonctionnement même du smartphone modulaire d’ARA est la position des électro-aimants, ils seraient maintenant directement sur l’exosquelette. Ils ne seront plus sur les modules pour laisser encore plus de place aux développeurs afin que le composant soit encore meilleur.

L’idée principale de ARA est toujours préservée et avec ce Spiral 2, c’est très simple. La possibilité de changer les modules est plus que présente, même en cours de journée avec un module additionnel de batterie par exemple. Tous les modules sont très légers et le changement de chacun est assez facile.

Projet ARA nouveau prototype

Si vous le désirez, vous pouvez très bien changer la batterie en cas de besoin et ce sera vraiment nécessaire, la batterie est le point faible. Selon Eremenko, maintenir tous les composants ensemble par le biais des électro-aimants requiert déjà 20% de batterie. Espérons que l’équipe derrière le Project ARA trouve une solution à ce problème.

Bien que Google n’ait pas atteint son objectif initial de commercialisation pour janvier 2015, la firme ne compte pas abandonner le projet, bien au contraire. Un nouveau prototype est déjà sur les rails et même si la commercialisation prend du temps, nous attendons avec impatience le Spiral Final.

Projet ARA nouveau prototype

Projet ARA nouveau prototype

Projet ARA nouveau prototype

Projet ARA nouveau prototype

Projet ARA nouveau prototype

Projet ARA nouveau prototype

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…