Project Ara aura un Google Play Store dédié pour fabriquer ses smartphones modulaires

Le Project Ara est un des sujets créant le plus d’attente dans l’actualité tech en générale et de Google en particulier. Que l’on veuille ou non s’en équiper, que l’on pense ou pas que cela soit une bonne idée, Ara intrigue et l’on est curieux de ce que donnera « le » produit final.

google play store project ara

Le marché que pourrait développer Ara est par ailleurs forcément attendu par les développeurs, qu’il s’agisse de créateurs de composants ou d’applications, Ara devrait faire exploser les possibilités.

Mais ce dernier fait est aussi dépendant d’un mode de mise à disposition des modules, et Google n’avait jusque là pas été très clair quant à la manière dont cela allait se faire. Les choses sont désormais moins mystérieuses grâce à l’interview de Paul Eremenko, responsable du Project Ara, lors de laquelle il s’exprime au sujet de la manière dont les modules seront vendus.

Google veut investir dans une boutique online très ressemblante au Play Store, où les utilisateurs de Ara pourront trouver les différents modules. Ce store vendra le matériel directement aux usagers, il n’y aura donc pas d’intermédiaires pour faire monter les prix, mais pas non plus de revendeur en magasin réel.

La conséquence sera de mettre côté à côte les constructeurs les plus puissants et les outsiders indépendants non moins créatifs, comme le Play Store l’a déjà fait avant. Reprendre le modèle du Store est semble-t-il la bonne idée, quand on voit ce qu’un espace de partage ouvert a pu générer d’innovation pour Android.

project ara google play store

Les acheteurs pourront commenter et faire des comptes-rendus sur les produits achetés, permettant évidemment aux autres de prendre des décisions d’achat éclairées. La fonctionnalité est présente chez tous les grands sites d’achats de nos jours, mais dans le cas d’un projet générant potentiellement tout et n’importe quoi, la possibilité d’informer les clients potentiels du mieux que possible est très importante pour que l’écosystème Ara fasse émerger ce qu’il a de mieux.

L’autre grand point qui nous rend le plus curieux et dont les éléments sont encore inconnus, c’est la manière dont Google pourra tester et certifier les différents modules en vente. Si une app peut dans l’absolu causer des dégâts ou qu’un jeux peut contenir des malware, un mauvais composant peut être autrement plus dangereux.

Si ce genre de questions se réglait, et l’on ne doute pas que Google ait anticipé ces détails, le Projet Ara pourrait développer un énorme marché d’un pur point de vue financier, mais aussi une nouvelle place de créativité accédant facilement à l’utilisateur final, permettant ainsi de fluidifier l’évolution des produits grâce à la « sélection naturelle » qui en sera faite logiquement sur cette place commune. Alors, on pourra se demander si le Project Ara pourrait-être l’avenir de la téléphonie.

Si vous voulez en savoir plus et que l’Anglais vous parle, la longue interview se trouve dans la vidéo ci-dessous.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei imagine un smartphone pliable en trois

Huawei a breveté un smartphone pliable en trois parties. Déposé en 2018, le brevet décrit un appareil construit autour d’une vaste dalle scindée par deux charnières invisibles. Comme son rival Xiaomi, le constructeur pourrait ainsi proposer un smartphone à la fois compact et…

Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

Xiaomi trolle OnePlus et se moque des encoches

Xiaomi est d’humeur moqueuse. Sur Twitter, la marque s’en est prise à OnePlus et son 7 Pro qui ne va selon elle pas rester longtemps le smartphone le plus rapide du marché avec la sortie du Redmi K20 Pro. Xiaomi…

Android 10 Q : quels smartphones Huawei seront mis à jour ?

Android 10 Q serait déployé sur 11 smartphones Huawei avant la fin du mois d’août 2019, révèle une fuite. Bientôt privé de licence, le constructeur chinois travaillerait d’arrache pied avec Google afin de proposer la mise à jour sur les…

Honor 20 : sortie en France le 21 juin 2019, c’est officiel

Le Honor 20 sortira en France le 21 juin 2019, annonce la marque. Reporté suite aux déboires de Huawei, maison mère du constructeur, le smartphone arrive enfin sur le marché français. Pour rappel, il sera proposé au prix de 499€. On fait…

MIUI bêta : Xiaomi n’accepte plus d’utilisateurs

MIUI bêta, c’est fini. Xiaomi annonce l’arrêt du programme, prétextant que les utilisateurs ayant installé la bêta ouverte sont devenus trop nombreux et que la plupart d’entre eux, qui ne fournissent aucun feedback aux développeurs, n’ont rien à faire sur…

EMUI 10 : premières images d’Android Q sur le Huawei P30 Pro

La première bêta d’EMUI 10 nous offre un aperçu d’Android Q sur le Huawei P30 Pro. Malgré ses soucis avec les Etats-unis, le constructeur continue de développer la prochaine version d’EMUI en interne. Une ROM entièrement fonctionnelle de l’OS vient…

Grâce au Galaxy S10+, Samsung a créé une photo panoramique de 943 km

Le Galaxy S10+ a permis à Samsung de mettre au point un immense panoramique de 943 km des côtes portugaises. Pour arriver au bout de cette campagne promotionnelle plutôt originale, le constructeur s’est alloué les services d’un photographe professionnel reconnu. Le résultat, à découvrir ci-dessous, est…

Pixel 4 : sortie en octobre 2019, Google ne se précipite pas

Le Pixel 4 devrait sortir au mois d’octobre 2019. Malgré la publication d’un premier visuel officiel afin d’enrayer les fuites, Google préfère ne pas se précipiter. Sa nouvelle génération de smartphones ne sortirait donc pas plus tôt que prévu.  Le…

Xiaomi réduit le nombre de pubs sur ses smartphones

Xiaomi est en train de réduire le nombre de publicités affichées sur l’interface MIUI de ses smartphones. La marque travaille également sur une option permettant de désactiver ces pubs.  Xiaomi a énervé une partie de sa communauté en imposant des…