Présidentielle 2017 : Facebook supprime 30 000 faux comptes visant à influencer les votes

 

Confirmant sa volonté de combattre l’émergence des Fake News et autres campagnes de désinformation, Facebook affirme être parvenu à supprimer près de 30.000 faux comptes, peu de temps avant le premier tour des élections françaises. La capacité du réseau social à identifier des comptes de ce type aurait grandement évolué depuis l’élection de Donald Trump. Des leçons ont été tirées.

facebook supprime 30000 comptes votants

Facebook prend son devoir civique très au sérieux. Dans une note d’information, le réseau social, qui lançait en avril Perspective, son comparateur des programmes des candidats, publiait hier un document présentant la façon dont il identifie et éradique les fake news.

En effet, conscient de l’influence puissante et négative qu’ont pu avoir certains comptes falsifiés durant les dernières présidentielles américaines, le réseau social indique avoir fait évoluer ses méthodes de détection de comptes à risques.

30000 faux comptes supprimés par Facebook grâce à un algorithme amélioré

Pour ce faire, Facebook a, dans un premier temps, analysé la façon de procéder de ce genre de comptes. Facebook définit ainsi les « Opérations d’information » comme étant un ensemble d’actions effectuées par certains acteurs (gouvernements ou autres), dans le but de manipuler l’opinion publique.

L’objectif derrière ces opérations est bien sûr de favoriser tel ou tel candidat par des procédés douteux tels que la création, la diffusion et l’amplification de « fake news » par exemple. Les faux comptes créés pour partager massivement ces fausses informations auraient cependant des comportements prévisibles.

Sans directement faire référence à l’élection de Donald Trump, Facebook déclare ainsi que « depuis récemment » son algorithme est capable de repérer les comptes partageant certains contenus avec répétition et dans des proportions aberrantes.

Le 13 avril dernier, peu avant les fameux 6 millions de coups de téléphone d’Emmanuel Macron, ces nouvelles méthodes de détection, couplées aux nouveaux outils de prévention de comptes frauduleux proposées aux utilisateurs, auraient ainsi permis à Facebook de repérer et de supprimer quelque 30000 faux comptes aux intentions peu louables.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…