Près d’un Français sur deux évite les forfaits avec engagement ! Est-ce votre cas ?

Maj. le 1 juin 2015 à 20 h 16 min

Forfait sans engagement, forfait avec engagement de 12 mois ou forfait avec engagement de 24 mois ? La question est inévitable lorsque l’on souhaite s’offrir un nouveau téléphone portable. Si chacune des offres possède leurs propres avantages et inconvénients, les Français auraient tranché. En effet, nos compatriotes sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les forfaits sans engagement.

forfait sans engagement

45,5 % des Français ont un forfait sans engagement ! Vous aussi ?

Selon une étude de l’Observatoire de l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), Arcep qui vient de publier ses résultats pour le premier trimestre de cette année 2014, les forfaits sans engagement ont connu une forte croissance puisque leur part a augmenté de 9 points en un an. A l’heure actuelle, 27,7 millions d’utilisateurs français auraient privilégié ce type d’offre, soit 45,5% de la totalité des mobinautes en France.

Une telle tendance est évidemment à mettre en lien avec l’arrivée de Free et de ses formules sans engagement à prix réduit sur le marché (par ailleurs, Free a mis en place des bornes d’abonnement et de retrait de cartes SIM) . Conséquence directe, l’arrivée sur le marché de concurrents (B&You, Sosh, Virgin Mobile etc.) proposant des taris low-cost et une baisse des factures liées aux mobiles (celles-ci ont baissé de 30% pour atteindre 17 euros en moyenne aujourd’hui).

Si ces offres permettent de changer d’opérateur à tout moment (et gratuitement) et propose des tarifs intéressants, elles n’incluent pas de smartphone dernier cri à des prix attractifs. On a donc affaire à deux types de consommateurs, comme l’explique un porte-parole de l’Arcep : « Beaucoup de gens ont ressorti leurs vieux téléphones. D’un côté, il y a celui qui reste attaché à l’idée d’être abonné et d’avoir des offres intéressantes. De l’autre, il y a celui qui préfère la flexibilité des formules sans engagement. Chacun y trouve son compte. »

Lorsque l’on sait que Free a annoncé vouloir continuer de faire baisser les prix, cette tendance devrait se confirmer dans les prochains mois. Notons également que « le marché mobile poursuit sa croissance puisqu’en un an, le nombre de cartes SIM en France s’est accru de plus de 5%« . Aujourd’hui on compte 77,6 millions de carte SIM en service en France. Nous aimerions connaitre votre ressenti par rapport aux différentes offres proposées sur le marché. Etes-vous engagé auprès d’un opérateur ? Comprenez-vous cet engouement pour les forfaits sans engagement ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !