Pourquoi les nouvelles versions d’Android ne séduisent plus

Maj. le 13 avril 2016 à 9 h 17 min

La preview développeurs d’Android N a été dévoilée la semaine dernière. Une nouvelle version qui amène quelques nouveautés sans forcément tout révolutionner, tout comme c’était déjà le cas de la précédente, Marshmallow. Car il faut bien l’avouer, ces nouvelles versions ne génèrent plus la même euphorie qu’auparavant.

nouvelle version android

Parce qu’Android est déjà abouti

Lors de son arrivée, fin 2011, Ice Cream Sandwich a marqué une vraie révolution dans l’univers d’Android. Au programme, refonte graphique, support du NFC, boutons virtuels, captures d’écran en natif et arrivée de la reconnaissance faciale. Quelques mois plus tard, Google officialisait, la version 4.1, Jelly Bean, qui apportait un gain de fluidité considérable grâce à Project Butter et signait l’arrivée de Google Now. Deux versions 4.2 et 4.3 ont ensuite fait leur arrivée avant que l’OS n’atteigne sa maturité avec KitKat.

En 2014, Google présentait alors Lollipop qui inaugurait un tout nouveau design et apportait encore plus de nouveautés. Sauf que l’essentiel était déjà proposé dans la version précédente et que bon nombre d’utilisateurs se déclaraient déjà pleinement satisfaits sous KitKat. Android Marshmallow a fait son arrivée l’année suivante dans un design qui restait le même mais avec quelques améliorations du côté de l’autonomie et le retour de la gestion individuelle des permissions accordées aux applications.

Et aujourd’hui, alors que ce sont encore les versions antérieures qui dominent le classement (36,1% pour Lollipop et 34,3% pour KitKat), Google nous sert Android N en preview développeurs, deux mois avant la Google I/O alors que la version finale sortira cet été.

Une nouvelle version qui vient allonger la liste composée par les précédentes. Néanmoins, depuis Lollipop, on constate que les nouveautés proposées sont moins nombreuses et moins transcendantes qu’auparavant. A l’heure actuelle, l’OS est suffisamment abouti pour que les mises à jour dites « majeures » nous semblent mineures.

Parce que nouvelle version rime souvent avec bugs

Bien que chaque nouvelle version soit testée auprès d’une certaine catégorie d’utilisateurs par le biais des previews développeurs, il faut souvent atteindre plusieurs moutures avant qu’une nouvelle version majeure puisse être considérée comme satisfaisante. Très souvent, lorsqu’une nouvelle version débarque, la première mouture comporte de nombreux bugs. A ce niveau là, l’exemple de Lollipop est sans doute le plus flagrant.

On se rappelle notamment du bug lié aux connexions Wifi qui vidait les batteries à vitesse grand V ou des redémarrages intempestifs des applicaations qui survenaient parfois, sans oublier la baisse de performance liée au chiffrement par défaut. De quoi faire retomber l’enthousiasme comme un soufflé. Entre temps, Google a tenté de rectifier le tir avec deux mises à jour correctives 5.0.1 et 5.0.2 avant que les versions 5.1 et 5.1.1 ne fassent leur arrivée. Mais aucune de ses moutures n’a vraiment fait l’unanimité et certains utilisateurs regrettaient même d’être passé de KitKat à Lollipop.

Parce qu’Android est toujours aussi fragmenté

Si les Nexus reçoivent toutes les mises à jour d’Android en temps et en heure pendant une durée de deux ans, chez les constructeurs, il faut attendre au moins trois mois, voire plus enfin quand mise à jour il y a. Si généralement, les hauts de gamme sont suivis presque aussi longtemps que les Nexus, les modèles milieu et entrée de gamme sont rarement mis à jour plus d’une fois, à compter de leur sortie.

Les constructeurs ne jouent pas assez le jeu, raison pour laquelle l’OS est aussi fragmenté. Au début du mois, le taux d’adoption d’Android Marshmallow atteignait seulement 2,3% et il aura fallu attendre mars 2016 avant que Lollipop, version sortie à l’automne 2014, dépasse enfin KitKat.

A cause de cette fragmentation, tout le monde ne peut pas profiter des dernières fonctionnalités offertes par Google. En outre, les anciennes versions sont souvent remplies de faille de sécurité. Du coup, quand on a conscience de tout ça et qu’on sait qu’on n’aura pas forcément droit à la prochaine version, à moins de changer de smartphone, on peut difficilement se montrer enthousiaste lors de l’arrivée d’une nouvelle.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android 9.0 Pie : la liste des smartphones compatibles

Android P 9.0 est disponible sous la forme d’une version Developer Preview. Sa sortie est prévue pour le troisième trimestre 2018, certainement en août. Retrouvez ici la liste de tous les smartphones compatibles Android P 9.0.

Android 8.0 Oreo : la liste des smartphones compatibles

Android Oreo, la dernière version de l’OS mobile de Google débarque peu à peu sur tous les smartphones compatibles. Découvrez la liste des appareils compatibles, mais aussi les instructions pour télécharger et installer la mise à jour.