Maj. le 20 février 2018 à 22 h 06 min

A en croire une nouvelle étude réalisée par le cabinet Duo, seulement 66% des utilisateurs protègent leur smartphone à l’aide d’un code ou d’un schéma et 34% n’utilisent toujours pas d’écran de verrouillage.

ecran verrouillage android

Les utilisateurs Android craignent ils moins le vol de leur smartphone ou de leur données personnelles que les utilisateurs iPhone ? C’est ce que semble révéler cette nouvelle étude. Si seulement un utilisateur iPhone sur 20 néglige d’utiliser un code de verrouillage, plus d’un tiers des utilisateurs de l’OS de Google oublient encore d’activer cette option pourtant indispensable.

verrouillage android

Il faut dire que pour les plus novices, la très forte fragmentation d’Android pose problème car si Marshmallow pousse l’utilisateur à sécuriser son téléphone, seulement 0,7% des utilisateurs tournent sous cette nouvelle version, comme le révèle le dernier rapport de répartition d’Android. Toutefois, ça reste assez incroyable, compte tenu de la recrudescence du vol de smartphones ces dernières années.

L’étude révèle également que seulement 10% des utilisateurs chiffrent les données contenues sur leur smartphone. Ça peut semble peu sachant que Google propose cette option depuis Lollipop, version qui représente désormais plus de 30% du parc. D’un autre côté, il faut bien avouer que les utilisateurs Android sont loin d’être des angoissés. 5% des smartphones sont rootés alors que le jailbreak touche seulement un iPhone sur 250.

L’étude met également en avant la forte fragmentation d’Android face à iOS. Les chiffres ne sont pas tout à fait les mêmes que dans le dernier rapport de Google car basés seulement sur l’échantillon mais la comparaison reste assez éloquente. On constate également que 32% des utilisateurs ayant fait l’objet de l’étude sont encore vulnérables à la faille StageFright du fait qu’ils tournent sous d’anciennes versions de l’OS.

etude fragmentation

Voici la répartition de l’échantillon de l’étude par constructeurs :

echantillon etude

Via



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…