PayPal attaque Apple Pay sur la sécurité en invoquant les photos volées des stars

Maj. le 19 mars 2018 à 16 h 40 min

PayPal a publié, à la une du New York Times une publicité pleine page s’attaquant à l’Apple Pay sur le terrain de la sécurité, faisant référence au scandale des photos leakées des stars.

paypal troll apple pay

Le service Apple Pay arrive, et PayPal n’a pas attendu que la chose se mette en place avant d’attaquer la marque à la pomme, mettant en garde les usagers face aux failles de sécurité connue d’Apple. Comme vous pouvez le voir sur l’image, le slogan de la publicité est :

Nous, le peuple, voulons notre argent plus en sécurité que nos selfies. PayPal protège les économies de la population

Il ne fait aucun doute, bien sûr, que la phrase fait référence au scandale récent ayant notamment frappé Apple, permettant à un ou des hacker(s) de se procurer des photos des stars nues en piratant leur compte iCloud.

paypal moque apple pay

PayPal attaque ici Apple alors que la société commence son incursion dans le monde du paiement, annoncée en grande pompe lors de la dernière keynote et la présentation de l’iPhone 6 équipé du NFC. Le directeur de la communication de PayPal, Rob Skinner, a saisi au bond les problèmes qu’a rencontrés Apple avec la diffusion en streaming de son évènement, en déclarant :

Personne ne discute les solides antécédents d’Apple, mais le paiement est un secteur difficile. C’est bien plus difficile de gérer des paiements que de faire fonctionner un flux streaming !

Et paf.

Rappelons au passage que Samsung avait déjà trollé Apple sur son problème de streaming à travers une publicité parue moins de 24 heures après l’évènement. Malgré ses attaques faites à Apple, PayPal, à travers sa société Braintree, qui fournit des solutions de paiements à des professionnels, intègre les solutions Apple Pay à ses services.

La guerre va faire rage, car l’Apple Pay se place comme un concurrent direct de PayPal en ajoutant la technologie NFC sécurisée par le lecteur d’empreinte et ce qu’Apple nomme une « enclave sécurisée », une zone de chiffrement où sont stockés les numéros de carte de crédits. Par ailleurs, lors des paiements NFC, aucune information sur la carte ne sont transmise au terminal receveur grâce à un system dit de jeton (tokenization), donnant à chaque paiement une identité numérique unique.

Comme souvent, c’est le temps qui nous dira qui gagnera la bataille ou si les deux acteurs renforceront simplement leurs différences pour se séparer le territoire.

 

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !