Payer avec un selfie sera bientôt possible en France grâce à Mastercard

Alors que les initiatives comme Apple Pay ou Android Pay existent depuis quelques temps déjà, elles n’ont pas nécessairement réussi à conquérir le monde et particulièrement la France. Mastercard veut toutefois aller encore plus loin, en proposant le paiement par empreinte digitale et par… selfie, à envoyer directement à votre banque pour confirmer votre achat.

selfie-dangereux-peau

S’il est quelque chose qui a peu évolué avec l’avènement des smartphones, c’est notre manière de payer. En France, la carte à puce reste grande maîtresse des paiements quotidiens des utilisateurs, et n’a pas connu plus de révolution que le simple paiement sans contact limité à 20€.

Et pourtant, ce n’est pas faute des développeurs de système d’exploitation mobile qui font en sorte de rendre nos smartphones compatibles à l’achat en masse. Avec Android Pay, Google s’est payé une belle part de ce gâteau mais la solution tarde à sortir en France.

MasterCard a donc un boulevard sur lequel se distinguer, et annonce aujourd’hui de nouvelles solutions de paiement… par selfie ! Déjà testée aux Pays Bas, aux Etats Unis et au Canada, cette solution vous permettra de valider n’importe quel paiement grâce à votre empreinte digitale ou la reconnaissance faciale de votre appareil.

Heureusement, ces données biométriques seront bien stockées en local et non envoyées aux serveurs, pour éviter tout problème. Ce service sera d’abord lancé au Royaume-Uni, au Danemark, aux Pays-Bas, en Autriche, Belgique, République Tchèque, Finlande, Allemagne, Hongrie, Norvège, Espagne et en Suède avant une expansion bien plus grande.

Espérons toutefois qu’elle ne puisse pas être facilement contournée par une simple photo, comme ce fut le cas pour le déverrouillage sur Android. A terme, cette solution pourrait également être appliquée au scanner d’iris que l’on retrouve dans le Galaxy Note 7 par exemple, rendant cette méthode de paiement plus sécurisée que n’importe quelle autre solution présente sur le marché.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…