Orange estime qu’un retour à trois opérateurs peut avoir lieu dès le premier semestre 2019. Son directeur financier évoque une « fenêtre de tir » à cette période, mais Orange ne sera ni vendeur ni acheteur. L’opérateur est par contre prêt à faciliter une consolidation des télécoms qui lui serait avantageuse. 

orange consolidation des telecoms

Un retour à trois opérateurs est possible dès le début de l’année 2019, estime Orange. Son directeur financier, Ramon Fernandez, a fait savoir en marge d’une conférence organisée par la banque américaine Morgan Stanley à Barcelone et consacrée aux technologies, aux médias et aux télécoms, qu’il y « a une fenêtre de tir au premier semestre 2019 » pour un tel mouvement.

Orange veut une consolidation des télécoms et un retour à trois opérateurs

Par contre, il a indiqué qu’Orange n’était ni acheteur ni vendeur. « Nous n’allons pas prendre la tête d’une initiative car nous sommes trop forts pour le faire. Mais nous pouvons être un facilitateur car nous pensons que cela serait bon pour nous », a indiqué le cadre de l’opérateur historique. Autrement dit : une consolidation des télécoms n’aurait que des avantages pour Orange qui voit cette opportunité d’un très bon œil, mais il ne veut faire partie d’aucun deal de ce genre.

La tentative récente la plus sérieuse pour revenir à trois opérateur a été l’oeuvre de Bouygues Telecom pour le rachat de SFR. C’était au printemps 2018, et le premier cité avait discuté avec fonds d’investissement pour réaliser l’opération. Une offre ferme, rejetée, a même été transmise à Patrick Drahi, propriétaire d’Altice, la maison-mère du FAI. Il faut dire que SFR est plutôt en forme en ce moment et se relève de plusieurs années difficiles. Au mois d’octobre, Patrick Drahi assurait que SFR a regagné en 2018 les 2 millions d’abonnés perdus en 3 ans.

Selon Challenge, l’homme d’affaires serait néanmoins intéressé par la vente de SFR pour entrer au capital d’Orange. Ce dernier pourrait alors laisser pour atteindre son objectif d’un retour à trois acteurs majeurs. C’est peut-être ce qu’entend Ramon Fernandez quand il parle d’un rôle de « facilitateur » d’Orange dans cette affaire.

Autre possibilité, la vente de Free par Iliad et Xavier Niel. Après un 2ème trimestre catastrophique, Free et Free Mobile ont continué de perdre des abonnés au 3ème trimestre 2018, avec une baisse de 14 000 clients sur l’internet fixe et de 90 000 sur le mobile. Thomas Reynaud, Directeur Général d’Iliad, indiquait d’ailleurs que le succès ou non de la Freebox V7 pourrait conditionner l’avenir de l’opérateur.

 



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange souhaite fermer le réseau 2G (GPRS) en 2025

Orange aimerait fermer le réseau 2G (GPRS) en Europe d’ici 2025 pour le grand public. L’utilisation du réseau a fortement baissé est le fermer permettrait d’éviter de gaspiller de l’énergie.  Le PDG d’Orange Stéphane Richard donnait une interview au journal…

Orange va arrêter de vendre des abonnements ADSL dès 2023

Orange a présenté mercredi matin son plan stratégique « Engage 2025 » qui concerne aussi bien l’ADSL, que la fibre optique et la 5G. L’une des annonces de ce plan concerne le réseau cuivré qui devrait disparaître d’ici 2030 au profit d’un…

Orange annonce l’arrivée de la fibre 10 Gb/s, un an après Free

Orange change son fusil d’épaule. Après avoir estimé que c’était encore complètement inutile, l’opérateur historique s’engage à proposer « bientôt » des forfaits fibre 10 Gb/s à ses abonnés français. Malgré les tests réalisés en 2016, le FAI accuse déjà un retard d’un an…

Orange milite pour une fusion des opérateurs en Europe

Orange et 20 autres opérateurs européens, dont Deutsche Telekom, BT, Telefonica ou encore Vodafone, plaident pour une consolidation des télécoms en Europe. Dans une lettre commune adressée à l’Union européenne, les opérateurs militent pour la création de champions des télécoms capables de…

Orange : Deutsche Telekom envisage de fusionner avec l’opérateur

Deutsche Telekom envisagerait de fusionner avec Orange, révèle la presse allemande. Mais, les deux opérateurs européens, partenaires de longue date, risquent de se heurter à une série d’obstacles. L’opérateur français a vite démenti la rumeur.  D’après le média allemand Handelsblatt, Deutsche Telekom,…