Les opérateurs français investissent toujours plus, mais pas sur leurs réseaux

 

Une nouvelle étude montre que les opérateurs français sont de plus en plus enclins à mettre la main à la poche pour investir, mais pas dans leurs réseaux : les acteurs télécoms prennent en effet de plus en plus de participations dans les start-ups à travers le monde, leur permettant d’être en avance sur les technologies de demain.

Presque à l’image des ordinateurs pendant quelque temps, nos smartphones ne sont aujourd’hui plus grand-chose sans le réseau les accompagnant. Si nos outils sont de plus en plus performants, ils ont besoin d’une connexion à internet pour véritablement dévoiler l’intégralité de leur potentiel. C’est pourquoi l’investissement des opérateurs est extrêmement important.

L’évolution du déploiement de la 4G nous montre déjà leurs efforts en la matière, mais cela ne suffit pas nécessairement. Alors qu’Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile tentent de se voler mois après mois des abonnés les uns les autres, leur offre évolue de manière à contenir toujours plus de services qui les différencient. Et cela se voit.

L’investissement au coeur des opérateurs français

Une nouvelle étude présentée par le cabinet d’analystes Raymond James montre en effet que les acteurs télécoms investissent toujours plus… du côté des start-ups, et ce à travers le monde, dans le but avoué de prendre de l’avance sur les usages de demain.

On remarque ainsi qu’Orange, par le biais d’Orange Digital Investment, voit depuis 2015 son budget d’investissement grandir année après année. Les analystes projettent que celui-ci atteindra les 100 millions d’euros cette année. Alors qu’Orange Bank ne va pas tarder à sortir, 50 millions d’euros ont même été investis sur les start-ups africaines, un continent sur lequel l’opérateur investit beaucoup.

Bouygues Telecom Initiatives n’est pas non plus en reste, puisque l’opérateur apparaît bien souvent parmi les investisseurs français répondant à de nombreuses levées de fonds, comme pour ekWateur (fournisseur d’énergie collaborative). SFR Développement investit dans des start-ups très tôt dans des domaines liés à son coeur de métier. Quant à Iliad, la firme est bien connue pour ses investissements avec Kima Ventures.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
5g
La 5G consomme moins d’électricité que la 4G affirme Nokia

La 5G n’est pas une catastrophe écologique, affirme Nokia. D’après une étude réalisée par l’équipementier en Espagne, le réseau mobile du futur consomme d’ailleurs moins d’électricité que la 4G. In fine, l’arrivée de la 5G va donc permettre d’économiser de…

orange 5g
Orange lancera la 5G dans 15 villes françaises ce 3 décembre 2020

Orange activera finalement son réseau 5G ce 3 décembre 2020. Dans un premier temps, le réseau mobile sera limité à 15 villes françaises, soit seulement 10% de la population. Après le « lancement » raté du 18 novembre, l’opérateur historique s’est engagé…

carte esim image une
eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…

sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…