Nvidia intente un procès à Samsung et se retrouve coupable

Maj. le 23 février 2018 à 10 h 43 min

Dans le domaine de la technologie, les procès concernant les brevets sont légions ; tellement courants qu’ils en deviennent lassants. Cependant, cette dernière histoire impliquant Nvidia et Samsung est suffisamment originale pour que nous vous en faisions part.

nvidia tegra 5

Cette affaire met donc en scène Samsung (ainsi que Qualcomm) face à Nvidia. En 2014, ce dernier a intenté un procès envers le coréen et l’américain fournisseur de microprocesseurs, les accusant d’avoir trop louché sur trois de ses brevets déposés et protégés. Seulement voilà, c’était sans imaginer que Samsung répliquerait du tac au tac en attaquant à son tour Nvidia, affirmant que la société derrière la SHIELD Tablet n’était pas véritablement blanche comme neige non plus.

L’accusation de la firme coréenne portait également sur trois de ses brevets, arguant qu’ils avaient eux aussi été repris par Nvidia. Ce retournement de situation a pour le coup porté ses fruits, Nvidia ayant été déclaré coupable. La définition pure et dure de l’arroseur arrosé.

Sans entrer dans les détails fastidieux, Nvidia estimait que les puces graphiques des SoC Exynos et Qualcomm violait un de ces brevets. Pourtant, la Commission du Commerce International n’est pas allée dans le sens de la plainte. Au contraire même puisque la Commission a été jusqu’à déclarer que des trois brevets originellement mentionnés,  deux n’étaient en aucun cas enfreints  et le troisième était invalide. En d’autres termes, la plainte de Nvidia a été rejetée.

Pendant ce temps, Samsung a décidé de jouer le même jeu en attaquant Nvidia à propos de certains anciens brevets, il faut dire qu’avec Apple celui-ci est à bonne école. La Commission a jugé que Nvidia était en tort et enfreignait un des dossiers déposés concernant la mise en mémoire tampon de la mémoire SRAM, un BUS partagé accompagné d’un sous-système de mémoires incluant des données tampon. En résumé, un domaine assez spécifique et complexe.

Toujours est-il que Nvidia doit très certainement se mordre les doigts d’avoir osé s’attaquer à Samsung. La société espère certainement que la Commission procède à la révision de son jugement d’ici quelques mois. La firme coréenne a quant à elle demandé le bannissement des produits Nvidia sur le marché américain, bien que cela soit très peu applicable. La situation devrait trouver un arrangement à coup de millions de dollars cela dit, le terrain d’entente risque de prendre plusieurs années avant d’être aménageable.

via



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : Huawei dévoile une technologie d’antennes révolutionnaire

Huawei a annoncé avoir développé une nouvelle technologie pour ses antennes 5G CableFree. Dotées de meilleures performances et d’une utilisation plus simple pour les clients, ces antennes arrivent à un moment crucial pour le constructeur. Huawei a présenté sa nouvelle…

Téléphone au volant : vous risquez désormais la suspension du permis

De nouvelles mesure pour lutter contre le téléphone au volant sont entrées en vigueur vendredi 22 mai 2020. Lorsque les forces de l’ordre constatent l’utilisation du smartphone pendant la conduite alors qu’une autre infraction a été constatée, ou lors de…

Huawei : Boris Johnson voudrait bannir le constructeur du Royaume-Uni

Huawei pourrait se voir bouté hors d’Angleterre. En effet, Boris Johnson, le premier ministre britannique, envisagerait d’interdire la société chinoise de participer à la mise en place des réseaux 5G. La Grande Bretagne se rangerait ainsi du côté des Etats-Unis….

Citroen AMi : Kia veut aussi sa petite citadine électrique et économique

À l’occasion d’une interview, le directeur général de Kia Motors Europe a confirmé l’intention de la marque d’investir dans le segment des petites voitures urbaines, citant l’AMI de Citroën comme exemple. Il souhaite développer un modèle économique qui offrirait la…

Voiture électrique : l’UE veut lever la TVA pour booster les ventes

Dans le cadre du plan de relance économique européen, une aide fiscale pourrait être accordée pour l’achat d’un véhicule propre, électrique ou hybride. Parmi les mécanismes évoqués, des exonérations de TVA pourraient notamment être accordées. Le ministre français de l’Économie,…

Android 11 appellera la 4G++ « 5Ge » et la 5G mmWave « 5G+ »

Android 11 va introduire une nouvelle convention de nommage pour les réseaux mobiles. Au risque de brouiller les lignes entre les technologies 4G et 5G. On le découvre sur le blog développeurs officiel Android 11 : la prochaine version du…