La NSA aurait le contrôle sur tous les iPhone ? Apple se défend !

Maj. le 29 octobre 2018 à 13 h 37 min

La NSA aurait-elle un accès aux données et un contrôle à distance des iPhone ? C’est ce qu’affirme le journal allemand Der Spiegel qui parle d’un accès à distance des téléphones Apple dès 2008. Bien que l’implication de la firme à la pomme n’est pas prouvée, elle est clairement accusée d’avoir collaboré avec l’agence de renseignement américaine. Apple se défend de telles accusations.

Le quotidien allemand parle d’un programme de la NSA nommé « DropoutJeep » qui permettait, en 2008, de déclencher le micro et la caméra à distance sur l’iPhone, mais aussi d’intercepter les SMS et avoir accès à la messagerie vocale. C’est ce qu’affirme l’expert en informatique Jacob Applebaum qui a dévoilé ces informations lors d’un congrès en Allemagne ou il évoque également « un éventail d’outils plus large apparemment déployé par la NSA à l’encontre d’autres entreprises et produits technologiques comme les pare-feu Cisco, les serveurs HP ou les routeurs Huawei ».

apple nsa iphone

Apple n’était pas au courant du programme déployé par la NSA ?

Le programme en question concernerait les iPhone en 2008, rien n’indique alors que la NSA a le contrôle sur tous les iPhone aujourd’hui et Apple a peut-être renforcé la sécurité de ses téléphones depuis cette époque. La firme à la pomme se défend face à ces accusations en rappelant que la confidentialité des données de ses clients est très importante et que « Apple n’a jamais travaillé avec la NSA pour créer une porte dérobée dans ses produits, y compris les iPhone ».

Ce n’est pas la première affaire de ce genre dans laquelle se retrouve Cupertino. En effet, lors de la révélation du programme PRISM, Apple faisait partie des entreprises incriminées aux côtés de Google, Facebook ou encore Microsoft. La fonctionnalité de reconnaissance d’empreintes Touch ID de l’iPhone 5S est censée renforcer la sécurité, mais l’utilisation de ses empreintes à la localisation GPS permettrait au FBI et à la NSA de localiser des personnes recherchées par les autorités.

Encore une fois, aucune preuve irréfutable ne peut être apportée, mais la toile semble être de plus en plus grande et on ne sait pas à quel point les grandes entreprises sont impliquées ou non dans ces programmes de surveillance.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !