Nokia France va supprimer 597 postes pour 2019, les syndicats reçus a Bercy

 

Nokia France va supprimer 597 postes d'ici à 2019 et les syndicats ont été reçus à Bercy ce jeudi 14 septembre. L'intersyndicale reproche à la firme de ne pas respecter les engagements qu'elle avait prise en 2016 lors du rachat d'Alcatel-Lucent et qui stipulaient un maintient des 4200 emplois pendant deux ans et la création de 500 emplois en R&D. Les syndicats demandent le gel du plan social qui aurait déjà permis la suppression de 100 postes. 

nokia france

Les syndicats étaient reçus à Bercy jeudi 14 septembre suite à l'annonce en début de mois d'un plan social de Nokia France qui s'apprête à supprimer 597 postes d'ici à 2019 dans l'Essonne et les Côtes-d'Armor. Les syndicats affirment être venus “faire respecter la parole donnée” : en 2016, lors du rachat d'Alcatel Lucent par le groupe finlandais, la direction s'était en effet engagée à maintenir “4200 [postes] pendant deux ans” selon l'intersyndicale et d'embaucher 500 personnes dans la recherche et développement.

Nokia France : Bercy reçoit l'intersyndicale sur fond de suppression d'emplois

Toujours selon les syndicats, les effectifs actuels seraient de 3941, tandis que sur les 500 créations de postes prévues, seules une centaine auraient été honorées. Cette “première” réunion a eu lieu en présence duo secrétaire d'Etat à l'Economie Benjamin Griveaux, d'élus, membres du gouvernement et de la direction de Nokia France. Le Figaro précise que l'intersyndicale a insisté sur le rôle local de l'entreprise, et on proposé le gel du plan social “tant que le niveau de 4200 emplois n'est pas atteint”.

Les syndicats déplorent également “un cas de dumping social” puisque les emplois touchés doivent être délocalisés dans des pays où le coût de la main d'oeuvre est plus bas. De son côté la direction du groupe s'est justifiée par la baisse du chiffre d'affaires en 2016 notamment sur la section mobile. Le Monde relève qu'en 2015, Michel Combes, l'homme derrière la fusion Nokia-Alcatel-Lucent avait promis que l'opération créerait des emplois, ce qui sonne aujourd'hui comme de vaines paroles. Les syndicats sont sorti de la réunion en saluant la “bonne écoute” du gouvernement, qui n'a pourtant ni fait d'annonce, ni pris d'engagements pour l'instant.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • accord clima bitcoin
    Bitcoin, Ethereum : un accord mondial pourrait aboutir sur zéro émission de CO2 d’ici 2040

    Des professionnels du Bitcoin, Ethereum et cryptomonnaies sont à la recherche d’un accord pour réduire l’énorme empreinte carbone du secteur. L’objectif est d’arriver des fermes de minages utilisant 100% d’énergies renouvelables d’ici 2030, et d’atteindre 0 émissions de CO2 nettes…

  • signal envoyer cryptomonnaies
    Signal va permettre d’envoyer des cryptomonnaies à vos amis

    Signal développe un système de paiement qui permettra d’envoyer des cryptomonnaies à vos contacts. Sobrement baptisé Signal Payments, cet outil sera dans un premier temps cantonné au transfert d’une seule devise numérique, le MobileCoin. La fonctionnalité est d’ores et déjà disponible en beta…

  • amazon projet outlets
    Amazon voulait lancer des boutiques physiques pour brader ses produits invendus

    Avant la crise sanitaire mondiale, Amazon avait entrepris le projet de développer un réseau de points de vente physiques pour y vendre ses stocks de produits invendus. Ce réseau se serait composés de magasins permanents, mais également temporaires. Ces boutiques…

  • elon musk twitter
    Elon Musk promet d’envoyer la cryptomonnaie Dogecoin sur la lune

    Elon Musk a une nouvelle fois évoqué le Dogecoin, la cryptomonnaie lancée comme une blague, sur Twitter. Cette fois, le fantasque milliardaire s’est engagé à envoyer la devise numérique sur la lune grâce à SpaceX. Comme on pouvait s’y attendre,…

  • bitcoin
    Bitcoin : il se fait voler 600 000 dollars par une application certifiée sur l’App Store

    Une arnaque par une application certifiée Apple qui lui a coûté 600 000 dollars à Phillipe Christodoulou. Celle-ci s’est fait passer pour Trezor, une entreprise légitime qui stocke le portefeuille Bitcoin de ses clients. En rentrant ses identifiants, la victime s’est rendue…

  • paypal bitcoin
    PayPal permet enfin de payer en Bitcoin et cryptomonnaies

    PayPal l’avait promis en début d’année 2021. C’est désormais chose faite. Les utilisateurs américains peuvent dés maintenant régler leurs achats en Bitcoin, en Ethereum ou encore en LiteCoin. Paypal se charge de convertir les cryptomonnaies en dollars américain. Ces devises…

  • visa amex mastercard
    Visa va accepter les paiements en cryptomonnaies, comme Mastercard

    Visa va désormais accepter les paiements réalisés avec des cryptomonnaies. Dans un premier temps, l’émetteur de cartes bancaires va autoriser les transactions en USDC, un stablecoin basé sur le réseau Ethereum. L’annonce a provoqué une nouvelle envolée du cours du Bitcoin, de l’Ether et…

  • lugh stablecoin casino
    Le Groupe Casino lance Lugh, sa première cryptomonnaie adossée à l’euro

    Le Groupe Casino, avec l’aide de plusieurs entreprises comme la Société Générale, lance une nouvelle cryptomonnaie adossée à l’euro et baptisée Lugh. Cette stablecoin sera disponible dans un premier temps sur la plateforme Coinhouse. Comme vous le savez peut-être, les…

  • ethereum
    Ethereum : qu’est-ce que c’est, comment ouvrir un portefeuille et investir ?

    Ethereum est, après le Bitcoin, l’autre “crypto-star”. Basé lui aussi sur le système du Blockchain, Ethereum se distingue de ce dernier par le fait qu’il ne s’agit pas que d’une cryptomonnaie mais d’une plateforme pour échanger des NFT et mettre…

  • elon musk nft
    Elon Musk refuse de vendre un de ses tweets 1 million de dollars

    Elon Musk a annoncé lundi 15 mars 2021 la vente d’un de ses tweets sur les NFT (actifs dérivés d’Ethereum) sous forme d’un NFT. Or dès le lendemain et après une offre de plus d’un million de dollars, le PDG…