Nokia et Alcatel-Lucent fusionnent pour devenir le leader mondial des technologies mobiles !

Nokia et Alcatel-Lucent viennent d’officialiser leur fusion. Le nouveau groupe pourrait s’appeler Nokia Corporation et ses ambitions sont claires : s’imposer comme un leader mondial de l’innovation dans les technologies de prochaine génération, dont la téléphonie mobile.

nokia alcatel lucent fusion leader innovation technologies mobiles

Hier, le finlandais Nokia et le franco-américain Alcatel-Lucent ont annoncé qu’ils étaient en discussion pour une probable fusion. Aujourd’hui, les deux entreprises l’ont officialisée par communiqué de presse.

Les actionnaires de Nokia détiendront donc 66,5 % du groupe et ceux d’Alcatel-Lucent 33,5 %. L’opération devrait être finalisée au premier semestre 2016. L’entité devrait s’appeler Nokia Corporation.

Elle serait dirigée par les deux actuels patrons des deux firmes, Risto Siilasmaa pour Nokia, qui sera le président du Conseil d’Administration, et Rajeev Suri pour Alcatel-Lucent, qui sera le directeur général.

Enfin, cette fusion est bienvenue sur le terrain de l’emploi puisqu’elle permettra de stopper les plans sociaux entamés il y a déjà quelques années. Le siège du nouveau groupe se situera en Finlande mais les emplois en France seront conservés.

Devenir leader mondial des technologies mobiles

L’objectif de cette fusion est de faire de Nokia Corporation le leader mondial des technologies mobiles. Le Finlandais, depuis le rachat de sa branche téléphonie par Microsoft, se concentre essentiellement sur la conception et la fabrication des infrastructures de réseaux téléphoniques et internet.

Pourquoi Alcatel-Lucent ? Parce que l’entreprise a réussi depuis 2013 à relever la tête grâce au plan « Shift », dont l’objectif est de concentrer l’activité sur les services liés à internet ainsi que sur le cloud et l’ultra haut débit fixe et mobile.

Avec cette fusion, les deux entreprises cherchent à regagner du terrain face à Ericsson, le grand rival de Nokia, mais aussi et surtout face à Huawei qui commence à afficher de belles ambitions en Europe après avoir explosé en Chine.

Cette fusion permettra à Nokia Corporation de concentrer sa stratégie sur l’innovation dans les technologies mobiles (LTE et 4G) et sur le développement de son célèbre système de géolocalisation, Here. Le Finlandais s’est d’ailleurs exprimé sur son célèbre logiciel, dont les rumeurs de rachat circulaient cette semaine, et a confirmé aujourd’hui qu’il allait revoir la position de Here dans la stratégie de Nokia.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Combien Amazon paie d’impôts en France ? L’enquête de Capital

Combien Amazon paie d’impôts en France et qu’est-ce que cela représente par rapport au chiffre d’affaires et aux bénéfices de la firme ? Dans une enquête exclusive, le site Capital dévoile que le chiffre d’affaires impressionnant de la marque aboutit…

Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

Google a dépensé 8,5 milliards d’euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d’Apple…

Pourquoi Apple devrait racheter Netflix

Apple devrait vraiment envisager de racheter Netflix, le leader incontesté de la VOD, assure des analystes financiers. Il s’agirait de la meilleure option stratégique pour la firme de Cupertino, qui profite d’une importante trésorerie. Explications.  JPMorgan Chase, célèbre banque d’affaires américaine, a…

Battlefield V fait un bide, Electronic Arts plonge en bourse

Battlefield V a enterré Electronic Art au dernier trimestre 2018. Les mauvaises ventes du FPS ont causé des résultats financiers décevants et le titre de EA a plongé de 17,5% en bourse. L’éditeur regrette ne pas s’être concentré sur l’aspect…

Apple accepte de payer 500 millions d’euros au fisc français

Apple et le fisc français ont signé un accord pour le paiement de 10 ans d’arriérés d’impôts. Après des mois de négociations, les deux entités se sont entendues sur un montant de 500 millions d’euros. L’année dernière, Amazon avait déjà…

Huawei menace de quitter les pays trop méfiants

Au cours d’une conférence qui se tenait en marge du Forum économique mondial, le président de Huawei a menacé que l’entreprise allait se retirer de ses partenariats dans les pays qui l’entravent. La firme réitère le rejet des accusations d’espionnage…