Nintendo Switch : la console pourra bientôt être crackée

 

Jusqu’ici, la Nintendo Switch n’avait fait l’objet d’aucune intrusion ou de piratage quelconque. Ces instants de tranquillité ne sont aujourd’hui que de vagues souvenirs, la dernière console hybride signée Big N étant visiblement sur le point d’être crackée à la suite d’un message posté par un pirate, celui-ci indiquant qu’il est parvenu à pirater le noyau de la Switch.

Nintendo Switch drop test

Considérée comme la console la plus audacieuse de ces dernières années, la Nintendo Switch n’est ni plus ni moins qu’une machine comme une autre, qui peut être la cible des pirates à n’importe quel moment.

Son système d’exploitation est loin d’être invulnérable et encore moins aux yeux des hackers, certains étant vraisemblablement parvenus à s’introduire dans le noyau de la Switch et à le pirater. Ce qui amène à se demander si la dernière née de Big N ne serait pas sur le point d’être hackée !

Nintendo Switch : des hackers mettent la main sur son kernel

C’est LA question que tout le monde se pose à la suite de la découverte d’un tweet posté par un certain Derrek sur Twitter. Ce développeur très reconnu a en effet signalé sur le site de microblogging qu’il avait réussi, avec l’aide de son équipe, à accéder au kernel de la Nintendo Switch. Un message qui n’est bien évidemment pas passé inaperçu et qui a aussitôt suscité de vives réactions.

 we got the kernel » soit en français « nous avons eu le noyau

Plus précisément, le kernel n’est autre que le système d’exploitation de la machine qui s’assure de gérer les ressources et tous les composants de cette dernière. Par conséquent, cette intrusion signifie que la très courtisée Nintendo Switch n’est pas à l’abris de se faire hacker et donc à l’avenir, de faire tourner des homebrews comme c’était le cas par exemple sur la Wii.

Que les fans se rassurent un minimum cependant, rien n’est fait, ces développeurs ayant encore pas mal de pain sur la planche avant de pouvoir craquer complètement la console. Le souci étant qu’ils sont sur la bonne voie et qu’ils ne devraient pas mettre bien longtemps pour contourner le système.

Auquel cas il y arriveraient, la belle Nintendo Switch pourrait alors devenir la cible de pirates du monde entier, qui s’en donneraient à cœur joie en installant des homebrews, des émulateurs et autres outils divers. Seule une intervention de Nintendo sur ce coup là pourrait alors venir enrayer ce phénomène si jamais il venait à se répandre.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Switch
La Nintendo Switch se met au Cloud Gaming avec le jeu Control

La Nintendo Switch accueille aujourd’hui une toute nouvelle fonctionnalité : le cloud gaming. Grâce à la magie du jeu en streaming, il est désormais possible de jouer à des titres très gourmands avec le ray-tracing activé sur la petite console….