Nexus Phablet 5,9 pouces : pourquoi Google a choisi Motorola

Maj. le 25 septembre 2014 à 21 h 06 min

Durant la journée d’hier, on pouvait découvrir l’existence d’un nouveau smartphone (ou plutôt phablette) Motorola Nexus caché sous le nom de code « Shamu » et caractérisé par une diagonale d’écran de 5,9 pouces. D’après les médias américains, Google aurait commencé à travailler sur le projet avec Motorola peu après le rachat de la firme par le chinois Lenovo.

Pourquoi confier la fabrication d’un dispositif Nexus à Motorola maintenant que Google est parvenu à « se débarrasser » de son ex-filiale ?  D’après The Information, la raison pour laquelle Google a choisi ce partenaire et pas un autre est toute simple.

Motorola Nexus

C’est tout simplement pour que l’appareil puisse disposer des fonctionnalités Active Display and Touchless Control qu’on retrouve justement sur le Moto X. Si la taille d’écran de 5,9 pouces n’est pas mentionnée de nouveau par The Information, l’emploi du terme phablette confirme néanmoins les informations découvertes sur la plateforme Google Issue Tracker.

Alors qu’il y a quelques mois en arrière, de nombreuses rumeurs faisaient état d’une disparition prochaine de la gamme Nexus au profit d’un nouveau programme de certification du nom d’Android Silver, The Information nous fournit également quelques informations supplémentaires sur le sujet. On apprend notamment que c’est pour cette raison que le prochain Nexus de LG aurait été mis au rebus, comme l’avait confirmé le coréen le mois dernier.

Or, ce qu’on ne savait pas encore c’est qu’Android Silver aurait du être dirigé par le directeur général des affaires Google, Nikesh Arora. Toutefois, ce dernier étant sur le point de quitter Google, la firme aurait donc décidé d’abandonner le projet Silver pour retourner vers la gamme Nexus qui reste une valeur sûre.

En résumé pas d’Android Silver ni de LG de Nexus 6 à l’horizon mais une phablette Nexus Motorola qui pourrait débarquer dès cet automne.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Samsung prépare un zoom optique x5 pour rivaliser avec Huawei

Samsung vient d’annoncer la production de masse d’un module photo équipé d’un zoom optique x5. Grâce à ce nouveau composant, le constructeur sud-coréen cherche à rivaliser avec Huawei, qui est devenu depuis son P20 Pro le roi de la photo…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…

Honor 20 et 20 Pro : tout ce qu’il faut savoir

Honor vient de dévoiler ses Honor 20 et Honor 20 Pro – deux smartphones borderless dotés d’une fiche technique et de capteurs photo à la fois inspirés du P30 Pro et d’autres smartphones qui ont adopté comme lui un capteur…

Honor 20 et 20 Pro : avec, ou sans Google Play Store ?

Les Honor 20 et 20 Pro sont les premiers smartphones à être lancés depuis l’exclusion de Huawei et Honor du marché américain. Du coup une question était sur toutes les lèvres : auront-ils le Play Store et applications Google ?…

Huawei a déjà créé une alternative au Google Play Store

Huawei a déjà mis au point une alternative viable au Google Play Store, la boutique d’applications Android. D’après un rapport de Bloomberg, la firme chinoise a en effet envisagé de remplacer le Play Store par App Gallery, une application déjà intégrée par…

Huawei explique comment il profite de son sursis de 90 jours

Huawei reste en rapport avec Google, malgré les mesures américaines. A en croire de nouvelles déclarations de Ren Zhengfei à la presse chinoises, les deux firmes profitent du délai accordé par la Maison Blanche notamment pour discuter de possibles recours en justice…