Mounir Mahjoubi veut déployer 240 drones de protection à Paris

Mounir Mahjoubi, ancien Secrétaire d’État au numérique et actuel candidat à la mairie de Paris, est revenu pour le JDD sur son programme lié à la sécurité dans le capitale française. Il vise le déploiement de 240 drones, l’installation de 20 000 boutons d’urgence et la mise en place de nouvelles caméras de vidéosurveillance. 

drone paris

Nous vous rapportions il y a quelques semaines que Cédric O était le nouveau Secrétaire d’État au numérique. Il remplaçait à ce poste Mounir Mahjoubi, qui a souhaité quitter le gouvernement pour se lancer dans la course aux municipales de Paris sous l’étiquette La République En Marche (LREM). Le candidat a communiqué une partie de son programme sur le thème de la sécurité. Et sans réelle surprise, celui-ci implique la technologie.

Mounir Mahjoubi mise sur les drones contre l’insécurité

« J’envisage de déployer des drones de protection équipés de caméras, qui se rendront très rapidement sur les lieux signalés. Il y en aura un par quartier, soit 240 drones », explique Mounir Mahjoubi au Journal Du Dimanche. Mais tout n’est pas si simple, puisqu’il faudra pour cela changer la législation. « Ils [les drones] seront pilotés par des agents spécialement formés. La préfecture de police en utilise déjà, je propose qu’on étende leur usage. ­Aujourd’hui, le survol des villes par ces engins est interdit par la Direction générale de l’aviation civile. Mais il existe des exceptions, notamment en cas d’intervention d’urgence. S’il faut changer la loi, nous le demanderons ».

Lire aussi : Rakuten, le géant du e-commerce va lancer des robots et drones de livraison

Autre proposition du candidat, l’installation de 20 000 boutons bleus d’urgence dans les rues de Paris « pour appeler les forces de l’ordre en cas de problème ». Un système équivalent est actuellement en cours de test à Marseille. Dans le monde, plusieurs villes du Royaume-Uni et Mexico ont également mis en place un procédé similaire. « Les interventions policières après signalement sont passées de plus de dix minutes à moins de cinq minutes » dans ces zones, argue l’ancien Secrétaire d’État, qui veut également renforcer la vidéosurveillance avec des caméras nouvelle génération. Pour déployer tout cet équipement et former les agents, Mounir Mahjoubi table sur un budget de 3,8 millions d’euros par an.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei exhorte les Etats-Unis à ne pas sous-estimer la firme

Le PDG de Huawei Ren Zhengfei relativise dans une déclaration accordée à un journal chinois l’effet du décret américain. Selon le responsable, Huawei s’est bien préparé à cette éventualité – et le sursis de 90 jours que la Maison Blanche…

Tesla risque la faillite dans moins d’un an, assure Elon Musk

Elon Musk estime que Tesla risque de faire faillite dans moins d’un an si des mesures extrêmes ne sont pas prises. Afin de sauver le constructeur automobile, le dirigeant a donc annoncé une importante réduction des dépenses du groupe. Il espère ainsi parvenir…

Microsoft Paint sur Windows 10 reçoit de nouvelles fonctionnalités

Microsoft Paint n’est pas mort. L’application de dessin bénéficie même d’une mise à jour qui lui ajoute de nouvelles fonctionnalités d’accessibilité. Elles seront disponibles dans la mise à jour Windows 10 de mai 2019. Avec ces nouvelles options, le clavier…