Mot de passe : les recommandations de la CNIL pour maximiser votre sécurité

Maj. le 2 février 2017 à 15 h 47 min

La base de la sécurité de vos comptes sur internet est bien évidemment le mot de passe que vous employez pour vous y connecter. Mais la plupart des utilisateurs ne se rendent pas compte que ce qu’ils utilisent depuis des années est facilement craquable. Aussi, la CNIL publie aujourd’hui ses conseils afin de choisir un mot de passe facile à retenir et véritablement sécurisé.

mots passe

En 2017, le grand public comprend enfin les impératifs de la sécurité sur internet. Alors que tout passe désormais par le numérique, il est plus qu’important de maîtriser la sécurité de ses comptes afin d’être certains que ses données privées ne se retrouvent pas entre de mauvaises mains.

Pourtant, il est difficile de comprendre ce qu’est un bon mot de passe, la base même de notre sécurité. Le top 25 des pires mots de passe de 2016 montre que nombreuses sont encore les personnes à avoir de mauvais réflexes en la matière.

Créer un mot de passe véritablement sécurisé

Face à cela, la CNIL joue le rôle d’éducateur aujourd’hui en sortant ses recommandations dans la création de mots de passe. En premier lieu, c’est un cycle à respecter et les dangers liés à ceux-ci qui sont explicités par l’organisme.

CNIL mot de passe

De ce fait, ils recommandent une longueur minimum de 12 caractères pour un mot de passe, et d’en changer fréquemment pour éviter les fuites. Celui-ci devrait combiner minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux pour plus d’efficacité. Ils recommandent également de prêter attention à la politique du site utilisé, selon qu’il stocke ces mots de passe en chiffré ou non, que la connexion soit en HTTPS etc etc.

CNIL mot de passe

Cette règle change toutefois selon le mode d’authentification. Dans le cadre d’une identification à deux étapes, comme avec les comptes Google, le mot de passe peut alors n’être que de 4 chiffres, sans précision, avec blocage au bout de 3 tentatives. Cela semble être la solution la plus sécurisée selon la CNIL.

En ce début d’année, l’organisme semble plus motivé que jamais à nous faire prendre conscience de notre rôle dans la sécurité de nos données. Il y a peu, ils rappelaient que les statuts Facebook ne protégeaient pas vos données, ouvrant les yeux à de nombreuses personnes sur les données qu’ils offraient à la plateforme.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…