Microsoft vs Samsung : la fin des poursuites sur les brevets Android ?

Maj. le 17 août 2018 à 13 h 34 min

Microsoft devrait abandonner ses poursuites contre Samsung lancées il y a quelques jours, les deux parties ayant manifestement décidé de trouver de nouveaux accords sur les licences.

microsoft samsung brevet royalties

Selon le Korea Times, Microsoft et Samsung ont entamé des négociations pour mettre fin à leur litige autour des brevets et des royalties conséquentes. Plus tôt ce mois ci, l’Américain avait poursuivi son homologue coréen pour des paiements de royalties.

La principale raison derrière le désir pour les deux société d’éviter d’aller au procès, c’est leur volonté de continuer leur partenariat. Microsoft a besoin de Samsung pour avancer dans l’industrie Smartphone. En effet, on l’oublie parfois mais samsung ne fait pas que du Android et vend aussi des mobiles sous Windows Phone. Quand on connait les chiffres du géant américain dans le secteur, on comprend qu’il ne peut pas vraiment se permettre de renoncer aux ventes de sa plateforme par Samsung.

De son côté, Samsung compte sur Microsoft pour rester un gros client de ses technologies autour du cloud et de l’internet des objets. Le but des négociations pour Samsung est d’obtenir un nouvel accord plus avantageux. Ce qui avait été mis en avant par le Coréen était le fait que la situation avait changé depuis leur premier accord et que les termes de celui ci étaient donc devenus caduques.

microsoft samsung procès android

Pour rappel, Microsoft possède une collection de brevets par laquelle l’entreprise tient en joue la quasi totalité des fabricants. La liste avait été dévoilée plus tôt cette année pour que l’on se rende compte que près de 200 brevets appartenant à Microsoft étaient utiles à la fabrication de smartphones Android, rapportant plusieurs milliards par an à Microsoft, rien qu’en royalties.

L’attitude de l’Américain est très critiquée sur le sujet, qu’on accuse d’être un patent troll, c’est à dire qu’il détourne la fonction première des brevets (se protéger) pour en faire une activité en tant que telle, permettant dans son cas d’une part de gagner de l’argent, mais aussi d’asphyxier et ralentir la concurrence.

Le Korea Times avance que Samsung vise un « accord de licences croisées globale » avec Microsoft. Ça n’est pas la première fois que deux poids lourds sont à la recherche d’une issue « amicale » dans une telle situation. HTC et Apple ont conclu un accord pour 10 ans de calme en 2012, dans une guerre du même genre.

Samsung essaye manifestement de calmer les situations de litige, comme il l’a fait au début du mois avec Apple. Lors de cette négociation avec la marque à la pomme, en revanche, aucun accord n’a été mis en place, simplement une trêve (excepté aux États-Unis).

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei exhorte les Etats-Unis à ne pas sous-estimer la firme

Le PDG de Huawei Ren Zhengfei relativise dans une déclaration accordée à un journal chinois l’effet du décret américain. Selon le responsable, Huawei s’est bien préparé à cette éventualité – et le sursis de 90 jours que la Maison Blanche…

Tesla risque la faillite dans moins d’un an, assure Elon Musk

Elon Musk estime que Tesla risque de faire faillite dans moins d’un an si des mesures extrêmes ne sont pas prises. Afin de sauver le constructeur automobile, le dirigeant a donc annoncé une importante réduction des dépenses du groupe. Il espère ainsi parvenir…

Microsoft Paint sur Windows 10 reçoit de nouvelles fonctionnalités

Microsoft Paint n’est pas mort. L’application de dessin bénéficie même d’une mise à jour qui lui ajoute de nouvelles fonctionnalités d’accessibilité. Elles seront disponibles dans la mise à jour Windows 10 de mai 2019. Avec ces nouvelles options, le clavier…

Wikipédia est désormais banni en Chine, dans toutes les langues

Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de bannir intégralement l’encyclopédie en ligne qui subissait déjà des mesures restrictives. Il n’est désormais plus possible d’y accéder dans l’Empire du Milieu, quelle que soit la langue utilisée….