Une mère a essayé de vendre ses enfants sur Facebook pour 4000 dollars !

Les réseaux sociaux ont envahi nos quotidiens en quelques années, à tel point que la plupart d'entre nous y sont inscrits, que ce soient sur Facebook, Twitter, Google + et autres. Malheureusement, popularité extrême est bien souvent synonyme de dérives. Facebook a récemment été le témoin d'une triste histoire.

facebook menage fil actualites

Elever des enfants / être de bons parents n'est pas chose aisée. Les journaux regorgent d'exemples de parents désemparés face à leur progéniture (une récent étude a montré que certains parents préféraient leur smartphone à leurs enfants). Problème financier, mental, inconscience sont autant d'explications avancées. Récemment, une mère de famille a tenté de vendre ses enfants.

Pour payer la caution de son petit ami, elle essaie de vendre ses enfants sur Facebook..

L'histoire est racontée par le site newsok.com (relayée par DailyDot et Mashable) qui explique qu'une jeune mère de famille, à peine âgée de 22 ans, a essayé de vendre ses deux fillettes non pas sur un site de vente tel qu'Ebay ou autre mais sur le réseau social de Marc Zuckerberg, Facebook.

La jeune femme proposait de vendre sa fille de 10 mois contre une somme de 1000 dollars. Si l'acheteur souhaitait également acquérir sa fille de 2 ans, cela lui aurait coûté 4000 dollars. Le pire, c'est qu'elle avait trouvé preneur. En effet, la mère de famille était entrée en contact avec une autre femme prête à acheter ses enfants, preuve de sa volonté de s'en débarrasser. Voici l'un des messages envoyé par la mère de famille :

Rends toi à Sallisaw (ville située dans l'Oklahoma), c'est à seulement 30 minutes de route. Je te donnerai ses affaires et tu pourras la garder pour toujours contre 1000 dollars.

Evidemment, ce genre d'annonces n'est pas passé inaperçu. La police est intervenue et a arrêté la jeune femme. Les enfants ont été pris en charge par les services sociaux. Sa caution est fixée à 40 000 dollars. “Ironiquement”, la coupable cherchait à vendre ses enfants pour pouvoir payer la caution de son petit ami emprisonné.

L'acheteur potentiel pourrait quant à elle s'en sortir sans poursuites judiciaires, la ville où elle est domiciliée n'étant pas dans le même état.. Si ce fait divers n'est pas aussi tragique que celui concernant l'homme accro aux jeux vidéo qui a laissé mourir son enfant, il fait malgré tout froid dans le dos. N'hésitez pas à partager vos impressions.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
razer respawn gum 5 2
Razer lance des chewing-gum “Respawn” énergisants pour les gamers

Razer créé la surprise en lançant une gamme de chewing-gum énergisants. Griffés Respawn et dopés en vitamines, niacine et extrait de thé vert, ces chewing-gum ont tout d’une boisson énergisante, mais Razr promet que l’effet s’estompe plus vite dès que…