Ne tapez pas Marion Cotillard dans Google : McAfee explique pourquoi c’est dangereux

Ne tapez pas Marion Cotillard dans Google, assure une étude de l'entreprise de sécurité McAfee. Selon les chercheurs, les risques de tomber sur des sites malveillants en tapant “Marion Cotillard” sur internet sont particulièrement élevés. L'actrice s'impose ainsi comme la star française la plus dangereuse du web. Découvrez le classement de McAfee. 

Marion Cotillard

Selon le rapport de McAfee, de nombreux pirates se servent du nom de Marion Cotillard pour tenter d'attirer les internautes sur des sites web frauduleux, pour les pousser à cliquer sur des liens dangereux et à installer des malware sur leur ordinateur. Leur but ? Collecter vos données personnelles, comme vos coordonnées bancaires. McAfee n'est pas en mesure d'expliquer pourquoi les cybercriminels utilisent plutôt le nom de Marion Cotillard qu'un autre.

Ne tapez pas Marion Cotillard dans Google si vous voulez éviter les malware, met en garde McAfee

En deuxième position, on trouve Kristin Cavallari, une personnalité de télé réalité américaine révélée dans une émission de MTV. La première place du classement est occupée par Ruby Rose, une actrice australienne choisie pour interpréter la super héroïne Batwoman.

En 4ème position, on retrouve la célèbre interprète de Wonder Woman, l'héroïne de DC Comics. On ne parle pas ici de Gal Gadot, qui prête ses traits au personnage dans le film Wonder Woman, dans Batman vs Superman et dans Justice League, mais de Lynda Carter. Âgée de 67 ans, elle a interprété Wonder Woman dans une série TV culte diffusée dans les année 70. L'an dernier, c'est Avril Lavigne qui était élue “personnalité la plus dangereuse à chercher sur internet” par McAfee.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google paid extensions
Chrome : Google abandonne les extensions payantes

Google annonce sur son blog la fin des extensions Chrome payantes utilisant la plateforme du Chrome Web Store. Les développeurs qui souhaitent monétiser leur extension devront se tourner vers des solutions de paiement alternatives. Google ne souhaite plus cautionner les…