Mariage Orange-Bouygues : comment les opérateurs vont se partager Bouygues Telecom

Maj. le 12 mars 2018 à 21 h 33 min

Alors que le mariage avec Orange traîne en longueur, le partage de Bouygues Telecom entre les différents opérateurs se précise selon nos confrères des Échos. La décision finale devrait, pour rappel, intervenir en ce dimanche. Détaillons ensemble comment cette répartition serait organisée.

 

Rappelons que pour avoir l’autorisation de l’Autorité de la concurrence, Orange doit céder des parties de Bouygues Telecom. Si les deux acteurs ont longtemps hésité sur cette répartition, elle semble désormais bouclée selon nos confrères.

Commençons d’abord par le grand gagnant en terme d’actifs, qui serait SFR. Le groupe reprendrait un tiers des clients fixe mais également les clients B&You, nos confrères indiquent que des clients Entreprise seraient peut-être inclus. SFR devrait également récupérer 1000 à 1500 employés de Bouygues Telecom (sur un total de 7500).

Le montant de cette opération devrait coûter au groupe la bagatelle de 4 milliards d’euros. Quand on connaît la dette abyssale de l’entreprise, nous pensons que les finances ne risquent pas de s’arranger. Rappelons qu’au départ, c’est SFR-Numericable qui rêvait de s’offrir Bouygues Telecom pour 8 milliards d’euros.

Pour Orange, évidemment, la majorité du chiffre d’affaires irait dans l’escarcelle de l’opérateur historique, mais ce n’est pas tout. Une partie des clients mobile « premium » de Bouygues serait reprise ainsi qu’un autre tiers des clients fixe. Des fréquences seraient également obtenues et enfin, la plus grosse part des salariés, soit environ 4000 rejoindraient Orange, comme ils le souhaitaient.

Quant à Free, il ne serait pas laissé en reste puisqu’il obtiendrait à la fois des fréquences et des clients fixes, les clients mobiles eux, seraient exclus de l’opération. Néanmoins, le quatrième opérateur aurait à sa charge 2000 salariés issus des boutiques. Free devrait d’ailleurs obtenir les 550 boutiques de Bouygues Telecom. Le tout pour environ 2 milliards d’euros.

Néanmoins, comme depuis le début, la valorisation de Bouygues pose souci, son PDG l’estime à 10 milliards, mais si cette valeur baisse, les autres opérateurs ne paieraient pas le même prix, ce qui peut constituer l’une des raisons pour laquelle l’affaire traîne en longueur. Vous l’aurez compris, ce mariage pourrait encore connaître de nombreux rebondissements.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

ADSL : Stéphane Richard plaide pour une augmentation du prix

Les prix de l’ADSL seraient trop bas selon le PDG d’Orange Stephane Richard, très critiqué sur la qualité de son réseau cuivre. Dans une interview au Figaro, il annonce le renforcement des ressources allouées à la maintenance du réseau, mais…