Mariage Orange-Bouygues Telecom : l’accord est « quasi bouclé » !

Maj. le 3 octobre 2018 à 0 h 43 min

L’évènement de l’année 2016 sur le marché des télécoms est l’opération de mariage entre Orange et Bouygues Telecom. Depuis le début de l’année, les négociations ont débuté entre les deux opérateurs mais également avec SFR et Free Mobile. Les choses ont visiblement bien avancé puisqu’un accord serait « quasi bouclé ».

Dans l’opération de mariage entre Orange et Bouygues Telecom, l’Autorité de la Concurrence a une exigence : que le marché ne soit pas déstabilisé et que la concurrence existe. Le but est de ne pas léser le consommateur qui a vu sa facture mobile réduire considérablement durant ces dernières années.

Mais un retour à trois opérateurs pourrait signifier une augmentation des prix. Et même si Stéphane Richard, PDG d’Orange, et le gouvernement ont assuré que cela n’arriverait pas, le risque est bien présent.

Par ailleurs, l’Autorité de la Concurrence estime que pour qu’un équilibre soit conservé, Orange et Bouygues Telecom vont devoir céder des actifs à ses concurrents. On parle ici de boutiques, de fréquences, de réseaux voire même de clients.

L’accord avec SFR et Free « quasi bouclé »

Selon le journal Les Echos, les discussions sur ces points ont bien avancé et l’accord avec SFR et Free serait « quasi bouclé ». Les deux opérateurs se partageraient les réseaux, les fréquences et les clients mobiles.

Sur ce dernier point le quatrième opérateur ne récupèrerait aucun client mais serait tout de même le grand gagnant de l’opération en récupérant les fréquences. Cela lui permettrait d’améliorer la qualité de service, point noir du jeune opérateur.

Stéphane Richard en chef d’orchestre

Toujours selon le journal Les Echos, c’est le PDG d’Orange, Stéphane Richard, qui a pris en main les opérations. Il aurait même annulé un évènement aux Etats-Unis où il devait intervenir pour faire avancer les négociations. Car Xavier Niel, Martin Bouygues et Patrick Drahi ne s’adressent pas un mot.

Jamais les trois concurrents ne dialoguent directement, et Stéphane Richard doit donc gérer les opérations avec un rôle de médiateur très important. Visiblement, pour le moment, les choses avancent bien.

Dimanche soir, Stéphane Richard devait participer à une réunion avec l’Etat. L’objectif était de trouver une harmonie dans l’opération et mettre d’accord tous les acteurs de ce mariage très important pour le marché.

Jusqu’au 31 Mars pour régler les derniers détails

Si l’accord avec SFR et Free est presque signé, il reste à régler quelques détails importants pour finaliser le mariage. A commencer par la participation de Bouygues dans Orange ainsi que celle de l’Etat. Ce dernier détenait 23% du capital de l’opérateur. Il veut rester actionnaire de référence et conserver ses sièges au conseil d’administration.

De son côté, Martin Bouygues a déclaré qu’une participation comprise « entre 10 et 15% » serait « très correcte ». Mais clairement, selon l’entourage du PDG, il serait préférable « d’obtenir 15% ». Dans tous les cas de figure, Martin Bouygues ne lâchera pas son bébé pour moins de 10 milliards d’euros.

Stéphane Richard va donc avoir fort à faire pour que tous acteurs de l’opération trouvent un accord. Si avec Free et SFR les choses sont quasi bouclées, il va encore falloir trouver un terrain d’entente entre Bouygues et l’Etat. Dans tous les cas de figure, Stéphane Richard et Martin Bouygues ont indiqué qu’ils étaient prêts à négocier jusqu’au 31 Mars, pas plus. Il reste donc une quinzaine de jour au PDG d’Orange pour finaliser les opérations.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dix opérateurs mobiles ont été piratés par des espions chinois

Un groupe d’espions chinois a piraté une dizaine d’opérateurs mobiles situés dans plusieurs pays, y compris en Europe. Ils ont ainsi pu accéder à des données sensibles concernant ces opérateurs et leurs abonnés, notamment des personnalités et entreprises. Localisation, messages,…

SFR accuse Free d’avoir retardé le développement des réseaux en France

SFR estime que l’arrivée de Free a retardé le déploiement des infrastructures réseau en France. Avec ses prix cassés, le trublion des télécoms aurait indirectement réduit les capacités d’investissement de tous les opérateurs français, notamment dans le domaine de la fibre optique. Un avis partagé…

Free est la 2ème marque française la plus forte de 2019

Free devient la 2ème marque française la plus forte de 2019 derrière L’Oréal Paris, selon un rapport du cabinet d’analyses Brand Finance. Orange est moins en forme puisqu’il perd sa place de leader des marques les mieux valorisées de l’hexagone…

Free Mobile complique la résiliation de ses forfaits

Free Mobile a lancé une nouvelle procédure de résiliation des forfaits mobiles, moins simple pour les abonnés. Depuis quelques jours, résilier une offre mobile chez Free passe par une étape supplémentaire qui permet à l’opérateur de tenter de retenir les…

SFR et Bouygues Telecom : des données détournées vers la Chine

SFR et Bouygues Telecom font partie des quelques opérateurs européens qui ont été victimes d’un détournement de trafic. Des données qui leurs étaient destinées ont transité via le réseau de China Telecom, ce 6 juin  2019 pendant plus de deux…

Free Mobile couvre 93% de la population en 4G

Free Mobile couvre désormais 93% de la population française en 4G, annonce l’Arcep. Malgré le déploiement de nombreux sites au cours de ces derniers mois, l’opérateur de Xavier Niel reste à la traîne par rapport à la concurrence. Orange, Bouygues Télécom…