Malware Judy : le Google Play Store en danger, 36,5 millions d’appareils infectés

Maj. le 23 août 2017 à 13 h 55 min

Décidément, les histoires de piratage n’en finissent plus ! Après WannaCry et les fichiers de sous-titres malveillants, c’est maintenant au tour d’un malware du nom de « Judy » de venir infecter plusieurs centaines de milliers d’ordinateurs. Et ce, de façon très simple : en créant de faux clics sur les publicités présentes sur le Google Play Store. De quoi ternir encore un peu plus l’image du petit robot vert !

google play store progamme affiliation

Serait-ce la saison des amours ? Pas entre les animaux vous l’aurez compris, mais entre les logiciels malveillants et les ordinateurs. Il semblerait bien que oui, l’élément déclencheur étant sans aucun doute la cyberattaque mondiale menée par WannaCry.

Depuis, les découvertes de ce type ne cessent de se multiplier et ne font que renforcer cette peur d’être piraté dès lors que l’on surfe sur internet. La sécurité est donc sévèrement impactée par des hackers qui font preuve d’une imagination débordante dès qu’il s’agit de gagner de l’argent facilement sur le dos des internautes. Preuve en est avec ce nouveau malware qui a déjà fait beaucoup de dégâts !

Plus de 36,5 millions d’appareils infectés par le malware Judy

Tiré du jeu smartphone Chef Judy, « Judy » est le nom du malware qui circule en ce moment sur la toile et qui est à l’origine de l’infection de plus de 36,5 millions d’appareils selon un récent rapport de Checkpoint (société spécialisée en cybersécurité). Quelques jours seulement après le cas de VLC et des fichiers infestés de virus, décidément ça n’arrête pas !

Même si les données des utilisateurs ne peuvent être touchées, l’ampleur de la contamination a de quoi inquiéter dans la mesure où celle-ci a fait ses débuts sur l’une des plus grosses boutiques d’applications mobiles du marché à savoir le Google Play Store. Une situation inquiétante, qui témoigne du faible niveau de sécurité du store Android.

Preuve en est puisque près de 41 applications auraient été touchées par le malware Judy, qui serait ainsi parvenu à infiltrer ces millions de machines par le simple fait de créer de faux clics sur les contenus publicitaires. Ingénieux et d’autant plus en sachant que ce virus était balancé par les hackers lors de la mise à jour du Play Store, non directement sur l’application figurant sur la boutique en ligne.

De quoi berner comme il se doit Google et ses systèmes de sécurité, mais aussi de soutirer de l’argent facilement aux utilisateurs. Fort heureusement, la firme de Mountain View est au courant de ce drama et s’empresse de régler au plus vite le problème en supprimant les applications infectées par Judy. Espérons juste que le virus ne se propage pas davantage d’ici là …

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Play Store : ces 8 applications Android espionnent 2 milliards d’utilisateurs

Huit applications Android sur le Google Play Store sont accusées d’espionner leurs utilisateurs afin de générer des revenus publicitaires frauduleux. Pour parvenir à extorquer d’importantes sommes aux annonceurs et aux marques, ces applications ont analysé à leur insu le comportement en ligne de milliards d’internautes….