Congrès des maires : Macron promet le Très Haut Débit pour tous dès 2022 et menace les opérateurs

Emmanuel Macron a profité de son discours à l’Association des maires de France pour réaffirmer son ambition de respecter les objectifs du Plan France Très Haut Débit. Il exige une accélération du déploiement et une hausse des investissements et menace directement les opérateurs qui ne tiendraient pas leurs engagements.

macron-tres-haut-debit

Le Président français Emmanuel Macron n’a pas fait dans le détail au moment d’évoquer le Plan France Très Haut Débit lors de son discours à l’Association des maires de France du 23 novembre 2017. Il a réaffirmé sa volonté d’offrir à l’ensemble de la population l’accès au Très Haut Débit, et ce dès 2022. « J’ai pris un engagement, le bon débit pour tous d’ici mi-2020 et le très haut débit pour tous d’ici mi-2022. Nous pouvons le tenir mais cela suscite d’aller vers plus de contraintes sur ce sujet », a-t-il déclaré.

Macron menace les opérateurs

Emmanuel Macron s’en est pris directement aux opérateurs, qu’il menace de fortes amendes en cas de manquement à leurs obligations. « Les engagements conclus d’ici la fin de l’année avec les opérateurs seront contraignants, traduits de manière législative et donneront lieu à des sanctions pécuniaires et la possibilité de l’Etat de se substituer (aux opérateurs) », a-t-il prévenu. Les déboires financières de SFR ont bloqué le déploiement de son réseau fibre optique alors que l’opérateur s’était engagé à fibrer toute la France. Orange tient un bon rythme mais Bouygues et Free doivent faire mieux.

Le 22 novembre 2017, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des Territoires Julien Denormandie avait déjà effectué une sortie remarquée en affirmant que le gouvernement allait mettre la pression sur les opérateurs pour atteindre les objectifs. « Nous n’y arriverons pas si nous ne nous faisons pas un peu mal. Et il faut que vous, opérateurs, ayez mal. Car investir plus, c’est mettre plus d’argent encore. Aller plus vite, c’est forcément douloureux », annonçait-il. En août 2017, c’était le secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Majhoubi qui rappellait les opérateurs à l’ordre, parlant d’une « exaspération numérique » chez les Français.

Pour aider les opérateurs dans leurs manœuvres, le gouvernement s’est par ailleurs engagé à faire des efforts sur sa politique d’acquisition des fréquences mobiles, qui ne seront plus vendues au plus offrant mais à celui qui offre la meilleure solution pour l’aménagement du territoire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Panne de Bouygues Télécom : l’incident est désormais résolu

Mise à jour du 16 octobre 2019 à 18H :  La panne du réseau Bouygues Télécom est désormais terminée, assure le FAI.  Bouygues Télécom est victime d’une importante panne nationale. Depuis hier, des milliers d’abonnés Bbox ne parviennent plus à…

Orange expérimente des box 5G pour remplacer la fibre

Orange teste des box qui profitent d’une connexion 5G. Ces nouveaux appareils s’annoncent comme des alternatives à la fibre pour livrer une connexion Très Haut Débit à certains territoires. En milieu de semaine dernière, Orange a présenté sa nouvelle box,…

Livebox 5 vs Freebox Delta comparatif : laquelle est la meilleure ?

Orange vient de dévoiler sa Livebox 5, et avec elle de nouvelles offres : comment se compare-t-elle à un concurrent comme la Freebox Delta ? Prix des offres, fiche technique, fonctionnalités, débit et positionnement, nous vous proposons dans ce comparatif…

Orange assure que la 5G ne sera pas plus chère que la 4G

Orange estime que les forfaits 5G ne seront pas forcément plus chers que les offres 4G actuelles. Pourtant, les internautes français se disent prêt à payer un abonnement plus cher pour profiter dès que possible du réseau du futur sur leur smartphone.  Avec…

5G : comment la tester avec Orange et Sosh

Orange et Sosh vont débuter des tests de 5G dans plusieurs villes pilotes. Ils font appel à des abonnés volontaires, qui possèdent des smartphones compatibles et déjà commercialisés, comme le Samsung Galaxy S10 5G. Orange et Sosh débutent les inscriptions…