M6 en pleine « discussion virile » avec Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom

Maj. le 21 mars 2018 à 16 h 20 min

M6 s’est récemment allié à TF1 pour se lancer dans une guerre contre les opérateurs. Les deux groupes menacent de retirer leur chaînes des box des différents FAI. Alors que dans trois jours TF1 pourrait mettre à exécution ses menaces, le patron de M6 dit être en pleine « discussion virile » avec Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom.

m6 discussion virile operateurs

C’est une histoire qui ne semble pas trouver d’issue favorable pour les utilisateurs. Il y a peu, TF1 puis M6 se sont lancés dans une guerre contre les opérateurs. Ils demandent plus de financements de leur part pour la diffusion de leurs programmes sur leur box.

Les opérateurs ne sont pas d’accord. Stéphane Richard, PDG d’Orange a rapidement déclaré qu’il ne céderait pas au chantage des chaînes. Quelques jours plus tard, c’est Xavier Niel qui a déclaré qu’il ne craquerait pas non plus.

Car les groupes TF1 et M6 font bien un chantage aux opérateurs. Ces derniers menacent en effet de supprimer leurs chaînes des box internet si Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom n’acceptent pas de payer davantage. Visiblement, les discussions engagées sont loin d’être cordiales.

M6 persiste et signe : les opérateurs doivent payer

Nous avons une discussion virile avec les opérateurs pour partager la valeur. Ces discussions devront avoir abouti le 1er janvier prochain. Il est évident que si nous avions des difficultés avec tel ou tel opérateur, nous mettrions l’accélérateur sur les services OTT (over-the-top service ) qui ne passent pas par les box de façon à avoir une distribution qui soit mieux contrôlée.

Voilà ce qu’a déclaré hier Nicolas de Tavernost, PDG de M6, au cours de l’assemblée générale des actionnaires du groupe. S’il dit avoir « bon espoir » d’une issue positive, elle ne sera certainement pas pour les opérateurs. Finalement l’issue positive serait que M6 obtienne ce qu’il souhaite.

Car lors de cette assemblée, Nicolas de Tavernost a rappelé de manière détournée que le groupe M6 pouvait très bien se passer des box opérateurs. Ainsi, le PDG déclarait :

Nous avons également des services qui ne passent pas directement par les box. Il est évident que si nous avions des difficultés avec tel ou tel opérateur, nous mettrions l’accélérateur sur les services OTT (over-the-top service ) qui ne passent pas par les box de façon à avoir une distribution qui soit mieux contrôlée.

Le problème ici, c’est que les opérateurs sont tous fermes. Orange, Free et SFR ont dores et déjà expliqué qu’ils ne céderaient pas aux menaces de TF1 et M6. D’ailleurs même Canal+ s’y est mis puisqu’il a menacé SFR de se retirer de ses box. Seul Bouygues Telecom, détenu par le même groupe que TF1, ne s’est pas exprimé.

Tout ce que l’on sait, c’est que TF1 menace donc de quitter les box dès cet été. Les chaînes ne seront disponibles que via la TNT ou par internet. De cette manière, TF1 veut en fait dégager davantage de revenus publicitaires. Car aujourd’hui les chaînes sont encore très dépendantes des box, la moitié des foyers français recevant les chaînes par ce canal.

M6 n’a pour le moment pas donné de date quant à la mise en pratique de ses plans. Mais les opérateurs ne sont pas prêts à céder. Nous sommes donc face à une situation qui semble inéluctable. Finalement, ce sont les utilisateurs qui vont payer pour quelques petits arrangements entre puissants. Bon, ceci dit, on peut très bien vivre sans TF1 et M6, non ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !