Loi renseignement : les députés votent « oui » aux « boîtes noires » qui vous espionnent

Maj. le 5 mai 2015 à 16 h 58 min

Cette nuit, les membres du gouvernement quelques députés (30 seulement) se sont réunis à l’Assemblée National pour voter l’un des éléments les plus décriés de la loi renseignement : les « boîtes noires ». Ils ont voté  « Oui » à la majorité, mais le gouvernement assure que ce dispositif n’a rien d’une surveillance de masse. Vraiment ?

loi renseignement boites noires deputes oui

Une « boîte noire » qu’est ce que c’est ? Pour faire simple, une « boîte noire » est un « dispositif destiné à détecter une menace terroriste sur la base de traitements automatisés ». Elle peut être installée à la demande du Premier Ministre sur les réseaux des FAI et hébergeurs, Facebook et Google compris.

Le gouvernement assure que le dispositif « ne permet pas de procéder à l’identification des personnes auxquelles ces informations ou documents se rapportent ». En gros, ce sont les modes de communications qui seront espionnés et non pas des individus en particulier potentiellement dangereux. Ce sont les données qui seront analysées si toutefois la sécurité nationale est menacée.

Il n’est pas question d’une surveillance de masse, mais bien d’un ciblage, sur des modes de communications et des services caractéristiques des personnes impliquées dans des activités terroristes – Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense –

Le gouvernement pourra donc espionner toutes les données des internautes mais ne semble pas assumer la notion de surveillance de masse. Pourtant, Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, n’a pas hésité, lors de son discours pour soutenir le projet, à comparer ces pratiques à celles de Google et Facebook.

« Puisque Facebook le fait et que cela ne dérange personne, il n’y a pas de raison que l’Etat ne puisse pas le faire », a-t-il assené avec vigueur. Dans tous les cas de figure, sur les 30 députés qui ont voté, seulement 5 ont voté « Non ». C’est peu, très peu, lorsque l’on connaît l’importance d’un tel texte. Selon un récent sondage, plus de la moitié des français sont d’accord pour que l’Etat espionne leurs données, et vous ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Cet implant traduit les pensées en paroles

Un réseau d’électrodes implanté sur la surface du cerveau est capable de traduire les signaux que celui-ci émet lorsqu’il veut communiquer un message. Un exploit réalisé par une équipe de scientifiques de l’University of California, San Francisco. Des scientifiques de…

La Carte Vitale débarque sur smartphone dès 2021

La carte vitale débarquera sur smartphone dès 2021, annonce la ministre de la Santé Agnès Buzin. Des tests seront réalisés dès le troisième trimestre de cette année dans certains départements. A terme, le gouvernement prévoit de laisser la carte vitale…

Amazon Prime : bientôt la livraison gratuite le jour même ?

Amazon veut assurer un service de livraison gratuite en un jour voire le jour même pour ses abonnés Prime. Le lancement a déjà débuté et va être progressif. L’objectif du groupe américain est de devenir également une référence pour les…

Avengers Endgame est déjà disponible en téléchargement illégal

Avengers : Endgame est assuré de faire un carton au cinéma. Mais le film pourrait bien également battre des records de piratage. D’ailleurs, quelques heures après sa sortie au cinéma, il était déjà disponible en téléchargement illégal par torrent. Seulement…

John McAfee veut révéler qui est le vrai fondateur du bitcoin

John McAfee, grand habitué des provocations et sorties médiatiques lunaires, a fait encore plus fort que d’habitude. Il assure avoir réussi à identifier le créateur du bitcoin et annonce vouloir révéler son véritable nom publiquement. Satoshi Nakamoto est le pseudo…

Gare au SMS qui vide votre compte bancaire !

Un SMS frauduleux envoyé par des pirates peut vider votre compte bancaire. Une cliente en a fait les frais en voyant son compte débité de la somme de 6 000 euros. Cette opération, elle affirme ne l’avoir jamais faite. Le…