L’iPhone menace la sécurité nationale en Chine, selon les média locaux

Maj. le 3 novembre 2017 à 2 h 27 min

La chaine nationale Chinoise CCTV dénonce la fonction de tracking de l’iPhone. Selon la chaîne, cette fonction pourrait nuire à l’économie du pays et mettre en danger des secrets d’Etat.

Plusieurs choses sont à prendre en compte. La première, c’est qu’Apple a effectivement une fonction de tracking permettant au téléphone d’enregistrer les déplacements de l’usager. Il y avait déjà eu scandale à l’époque de la découverte d’un fichier stockant ces informations. Un erratum de la marque à la pomme avait remis les choses en ordre en permettant notamment de désactiver cette option, ainsi qu’en assurant un solide cryptage de ces données.

iPhone Chine
L’iPhone menace-t-il la sécurité nationale en Chine ?

Une autre chose à prendre en comtpte, c’est que Google en fait autant. Il ne s’agit pas d’entrer dans une comparaison infantile des torts que l’on peut reprocher à l’un ou à l’autre (d’autant qu’en terme de sécurité, il semblerait que les deux monstres se valent) mais d’essayer de comprendre pourquoi cette information a été lancée.

La CCTV -La Télévision centrale de Chine- est le réseau principal de télévision publique de la Chine. Avec 19 chaîne, son impact est très fort en terme de cibles touchées. On sait par ailleurs que la chaîne à déjà attaqué Apple par le passé. La société de Cupertino essaye quant à elle de se développer en chine, où son smartphone n’occupe que 6% des parts de marché, ce qui représente tout de même plus de 20% de ces ventes.

Il n’est pas impensable que cette nouvelle attaque visant Apple cherche à nuire au fabriquant au profit de marques plus locales. Il est vrai que ces déclarations pourraient peser lourd pour Apple, la méfiance du côté chinois étant au plus haut après les informations du désormais célèbre Edward Snowden, selon lesquelles le poids lourd des telecom Huawei avait été piraté par la NSA (accusée il y a quelques jours, par ailleurs, de stocker 80% des communications audio).  Sur son site chinois, Apple a démenti un quelconque danger :

« Nous apprécions les efforts de la CCTV pour aider les consommateurs à comprendre un sujet que nous trouvons très important »

« Nous volons être surs que les consommateurs en chine savent clairement ce que nous faisons et ne faisons pas quand il s’agit de vie privée et de leurs données personnelles »

« Comme nous l’avons déjà dit par le passé, Apple n’a travaillé avec aucune agence gouvernementale d’aucun pays pour créer une brèche dans nos produits ou services, nous n’avons par ailleurs jamais autorisé l’accès à nos serveurs. Et nous ne le ferons jamais. C’est quelque chose qui nous est très important. »

Apple nous répète que ce service de géolocalisation enregistrée sert à l’utilisateur. Notamment pour des accès plus rapide à des informations concernant les lieux et trajets faisant parti de ses habitudes.

« il est important de souligner que durant l’enregistrement des données, un produit Apple ne transmet aucune donnée qui ne sont associées qu’à l’utilisateur ou son terminal »

Il est difficile de nos jours de dégager le vrai du faux concernant les faits d’une part, et leur but, d’autre part. Les motivations de CCTV, chaîne fondamentalement nationale, et d’Apple, société fondamentalement libérale, peuvent être multiples. Le débat est ouvert.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
VLC et MPlayer : pas de faille de sécurité finalement

Mise à jour du 22/10/2018 à 15h45: Ross Fynalson de Live Networks a envoyé un email à nos confrères de « Hackead », la vulnérabilité «n’affecte ni VLC, ni MPlayer, car ils n’utilisent LIVE555 que pour mettre en œuvre un RTSP (protocole…