Le LG G5 passe son premier test de torture : mention assez bien !

Le LG G5 vient de sortir aux USA. Malheureusement il se fait déjà maltraiter et subit aujourd’hui son premier crash test de la part de Jerryrigeverything. Vous savez, celui qui s’amuse à rayer les smartphones puis à les brûler avant de les plier de toutes ses forces !

LG G5 crash test

Le LG G5 est-il aussi solide qu’il en a l’air ? Y-a-t-il un risque que sa conception modulaire affecte sa robustesse ? Tant de questions auxquelles va tenter de répondre notre cher YouTuber en faisant subir toutes sortes de tortures au smartphone coréen. En sortira-t-il indemne ou pliera-t-il lamentablement comme certain de ses concurrents ?

Première étape du test, les rayures. Le YouTuber va parvenir à rayer l’écran en insistant bien, en revanche la vitre de l’appareil photo résistera à ses mauvais traitements mais pas le lecteur d’empreintes digitales qui sera complètement rayé. Toutefois, il fonctionnera toujours à l’issue du test. On notera que la coque craint également les rayures.

Mais passons maintenant au test du briquet. Comme d’habitude, notre Jerry international tente de brûler l’écran du téléphone avec une flamme et très rapidement une grosse tâche noire apparaît sur la dalle. La tâche disparaît rapidement mais l’écran semble bien abîmé.

Un LG G5 dont les finitions laissent parfois à désirer vu avec quelle facilité le YouTuber est parvenu à le rayer mais qui s’avère néanmoins plus robuste qu’il n’y paraît puisqu’il résistera assez bien au bend test. Le couvercle inférieur permettant d’accéder à la batterie amovible et au slot magique permettant de raccorder les modules ne tient pas le choc, bien qu’il soit censé être fermé puisqu’il faut presser un bouton physique pour l’ouvrir, en revanche, le châssis du téléphone ne plie pas et ça c’est de plus en plus rare.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !